Le PNUD calcule chaque année la valeur de l’IDH pour quelque 200 nations. Mais, compte tenu de leur statut institutionnel, les territoires ultramarins français ne figurent pas dans ce classement. L’auteur propose donc de calculer l’IDH selon la dernière méthodologie du PNUD pour chaque territoire (sur la période 1990-2010) et d‘évaluer et expliquer les écarts de développement entre les géographies ultramarines, entre celles-ci et la métropole ou encore avec les pays limitrophes ainsi qu’avec les autres régions ultrapériphériques européennes.
pdf : 930.54 Ko
auteur(s) :
Olivier Sudrie
coordinateur :
Vincent JOGUET
collection :
Document de travail
issn :
1958-539X
pages :
62
numéro :
129
disponible aussi en : fr