• logo linkedin
  • logo email
Réhabilitation de la forêt des Aberdares avec le Green Belt Movement - Photo
La forêt des Aberdares, l'une des dernières forêts primaires du Kenya, principale source d'eau de Nairobi, était fortement menacée avant sa réhabilitation par le Green Belt Movement de Wangari Maathai, prix Nobel de la Paix.
Contexte

Le parc national des Aberderes abrite une des dernières forêts primaires du Kenya et constitue le principal château d'eau pour l'alimentation de la capitale Nairobi. Les menaces sur cet écosystème sont fortes : exploitation du bois, production de charbon (source d'incendies), pâturages, mise en cultures et constructions de logements. Toutes ces activités sont illégales, mais en constante augmentation du fait de la pression démographique. Les conséquences sur les ressources en eau et la biodiversité sont visibles. Pour inverser cette tendance, le Green Belt Mouvement, dirigé par Wangari Maathai, a sollicité l'appui de l'AFD en 2006 afin de restaurer les zones dégradées, de sensibiliser les populations voisines et améliorer leurs conditions de vie.

Descriptif

Le projet comprenait :

  • La création de pépinières (production de 4 millions de plants) et la replantation d'arbres sur les parcelles dégradées (2 000 hectares).
  • La sensibilisation à la protection de la forêt avec l'aide de la société civile (ONG locales, groupes de femmes, etc.).
  • La diversification des sources de revenu des personnes vivant à proximité de la forêt.
  • La promotion des utilisations alternatives rentables des produits forestiers établir une méthodologie reproductible pour la réhabilitation d'autres écosystèmes forestiers.
Impacts

Selon le Green Belt Mouvement, le projet a permis la plantation de 4,1 millions d'arbres, dont environ la moitié sur 2 000 hectares de forêts et l'autre moitié sur 1 900 hectares d'emplacements publics ou aires communautaires. L'action de Wangari Maathai en matière de sensibilisation des communautés sur l'importance de préserver la forêt lui a valu le prix Nobel de 2004. Son action a très certainement permis d'atténuer les impacts du changement climatique sur l'alimentation en eau de Nairobi.

27/03/2006
Date de début du projet
22/08/2012
Date de fin du projet
Outils de financement
1 300 000
EUR
Montant du financement
Green Belt Movement Kenya
Bénéficiaires