• logo linkedin
  • logo email
Colombie : les défis d'une présidence inédite - note IRIS

Le 19 juin 2022, l’ancien maire de Bogota Gustavo Petro est devenu le premier président de centre-gauche de la Colombie. Cette victoire s’inscrit dans une dynamique qui voit depuis 2018 se confirmer dans plusieurs pays du sous-continent (Mexique, Argentine, Bolivie, Pérou, Chili) une poussée de la gauche.

Cette dynamique trouve son explication dans la dégradation de la situation socio-économique et de la vie démocratique qui caractérise depuis une décennie l’ensemble des pays de la région, qu’aucun gouvernement n’a été en mesure d’enrayer, quelle que soit sa couleur politique. Depuis la crise financière de 2008, l’Amérique latine connaît sa pire situation économique et sociale, exacerbée par les effets désastreux de la pandémie de Covid-19 dans cette région la plus touchée du monde avec les États-Unis.

C’est sur fond de crise socio-économique et de défiance politique radicalisée, orientée contre un gouvernement sortant sévèrement sanctionné et, au-delà, contre les forces politiques traditionnelles, que s’est dénouée la séquence électorale colombienne qui a mené la coalition de centre-gauche « Pacte historique » au pouvoir.

Une note de conjoncture réalisée par l’IRIS pour le compte de l’AFD.

pdf : 424.01 Ko
auteur(s) :
Christophe VENTURA, Director de investigación en el IRIS
collection :
Série Grise
disponible aussi en : fr es
424.01 Ko (pdf)
téléchargé 49 fois