• logo linkedin
  • logo email
L'eau, promesse d'émancipation

L’émancipation des femmes dépend de certaines conditions essentielles notamment leur santé, leur indépendance financière, leur accès à la justice et leur participation aux décisions et à la vie publique. En milieu rural, l’accès à l’eau potable reste à ce jour un enjeu majeur pour les femmes et les filles. S'il représente un accélérateur, il peut également constituer un frein à cette émancipation. 

En milieu rural, l’accès à domicile à une eau potable de qualité permet de supprimer la corvée d’eau assurée généralement par les femmes. Ce progrès a des effets salvateurs et réduit les inégalités avec les hommes : en augmentant le temps rendu disponible pour les femmes, il leur permet de s’occuper des activités productives, personnelles et citoyennes, améliorant ainsi leur situation et leur bien-être.

Fin 2020, 248 projets dans le secteur de l’eau et l’assainissement sont financés par l’AFD dans le monde, pour un total de 7,1 milliards d'euros. Pour une meilleure efficacité, ces projets intègrent la dimension de la lutte contre le changement climatique et la dimension du genre. En Tunisie, l’AFD a mobilisé depuis 1998 environ 260 millions d'euros en faveur du secteur de l’eau potable. Au total, 465 000 Tunisiennes et Tunisiens ont bénéficié des quatre programmes successifs d’alimentation en eau potable rurale financés par l’AFD. L’AFD est ainsi le premier bailleur de l’alimentation en eau potable en milieu rural en Tunisie.

pdf : 4.75 Mo
disponible aussi en : fr
4.75 Mo (pdf)
téléchargé 264 fois