• logo linkedin
  • logo email

À Bamako et dans les principales villes du pays, le service de l’eau est géré par deux opérateurs publics, la Somapep (gestion) et la Somagep (infrastructures). La production, insuffisante, s’accompagne d’une croissance démographique de plus de 5 % par an dans l’agglomération, qui compte presque 2,3 millions d’habitants. Sur la rive droite du fleuve Niger, l’accroissement est même de 9 % par an. Le raccordement à l’eau potable couvre 50 % de la population. L’objectif fixé par le Mali dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement était d’atteindre les 82 % en 2015.
©AFD2020

collection :
Vidéo
disponible aussi en : fr en