• logo linkedin
  • logo email
Résumé d'évaluation - Ligne d’interconnexion électrique entre Bolgatanga (Ghana) et Ouagadougou (Burkina Faso)

Au Burkina Faso, pour le secteur de l’énergie, le projet d’interconnexion électrique avec le Ghana (ligne Bolgatanga – Ouagadougou), a fait l’objet d’une évaluation en 2019. Ce projet visait à augmenter la puissance injectée sur le réseau électrique du Burkina Faso, diminuer les charges d’exploitation liées à l’utilisation de groupes thermiques et améliorer la santé financière de SONABEL (opérateur électrique national) et abaisser le coût de revient moyen de l’énergie et augmenter sa mise à disposition pour les acteurs économiques.

Après presque un an de service et bien qu’elle ne fonctionne environ qu’à la moitié de sa capacité de transit, le projet d’interconnexion 225 kV entre Ouagadougou et Bolgatanga au Ghana a permis des améliorations notables, que ce soit du point de vue de l’énergie disponible ou des impacts financiers pour la SONABEL. Lorsque les renforcements du réseau ghanéen seront terminés, l’interconnexion devrait permettre à la SONABEL de diminuer son recours annuel à l’énergie thermique locale de 438 GWh et de réduire sa consommation de combustible de plus de 90 000 t par an.

pdf : 309.42 Ko
auteur(s) :
Nodalis Conseil
disponible aussi en : fr
309.42 Ko (pdf)
téléchargé 7 fois