• logo linkedin
  • logo email
Résumé d'évaluation - Projet de renforcement des services de l’eau (ReSEAU) à Anjouan et Mohéli, Comores

Aux Comores, le projet de renforcement des services de l’eau (ReSEAU) à Anjouan et Mohéli a fait l’objet d’une évaluation en septembre 2015.

Les Unions des comités de l’eau d’Anjouan (UCEA) et de Mohéli (UCEM) sont reconnues comme les interlocutrices principales pour le secteur de l’eau sur ces deux îles, grâce au projet PAGEC. Cependant, ces structures doivent être renforcées et leur autonomie technique et financière développée.

Le projet, en ligne avec les orientations nationales et les stratégies de l’AFD, a permis le renforcement technique et comptable de l’UCEA et, dans une moindre mesure, de l’UCEM. Un renforcement institutionnel a également été mené. L’objectif de sécuriser l’alimentation en eau de 9 000 habitants à Anjouan et 5 000 habitants à Mohéli, révisé en cours de projet, a été atteint. L’allègement du travail des femmes et des enfants dans les villages pilotes est sensible. Toutefois, deux problèmes persistent : la qualité de l’eau d’une part et la concurrence de réseaux non payants d’autre part. Le paiement de l’eau constitue une entrave forte à la durabilité des systèmes renforcés.

pdf : 220.71 Ko
auteur(s) :
Artélia Madagascar
disponible aussi en : fr
220.71 Ko (pdf)
téléchargé 6 fois