• logo linkedin
  • logo email
image générique AFD
À l’occasion du séminaire intergouvernemental franco-sénégalais, Bertrand Walckenaer, directeur général délégué de l’AFD et Abdoulaye Diop, ministre de la Culture et de la Communication de la République du Sénégal ont signé au musée des Civilisations noires deux protocoles d’accord, en présence de Franck Riester, ministre de la Culture de la République française.

Particulièrement riche et divers, le partenariat historique et culturel entre la République du Sénégal et l’AFD marque une nouvelle étape : l’institution française va désormais accompagner l’État sénégalais dans le secteur des industries culturelles et créatives.

Ainsi, deux protocoles d’accord visant à encadrer ce nouveau partenariat sont signés ce jour :

  • un premier protocole portant sur le développement de l’industrie cinématographique sénégalaise et annonçant notamment le financement par l’AFD d’une étude de faisabilité sur un projet de cité du cinéma
  • un second protocole portant sur la faisabilité de la réhabilitation de l’ancien palais du gouverneur de Gorée.     

Ces signatures témoignent de la volonté de l’AFD de soutenir la République du Sénégal dans la valorisation de ses multiples richesses culturelles en accompagnant à la fois la valorisation de son patrimoine historique et le développement de son industrie audiovisuelle. 

Le ministre de la Culture de la République française s’associe pleinement à ce nouveau développement de la coopération culturelle avec le Sénégal. Le ministère de la Culture français ainsi que les opérateurs dans les domaines du cinéma et du patrimoine mettront leur savoir-faire à la disposition des équipes sénégalaises, au service de la réussite de ces deux initiatives.
 
L’AFD peut désormais apporter un soutien financier et technique aux initiatives visant à structurer les filières culturelles et à assurer leur viabilité. L’AFD soutient l’ensemble de l’écosystème des industries culturelles et créatives en accompagnant les pouvoirs publics, les collectivités territoriales, les organisations de la société civile, les opérateurs culturels et le secteur privé, à travers divers programmes et dispositifs d’appui visant à soutenir les filières créatives et permettre une culture riche et dynamique au service des Objectifs de développement durable.


Contacts presse :