Bord de mer, Inde, électricité
Afin d’appuyer la politique énergétique du gouvernement indien, l’AFD favorise la mise en œuvre de mesures d’économies d’énergie par des entités locales soutenues par EESL, société publique de services énergétiques.
Contexte

L’Inde est aujourd'hui le 4ème consommateur mondial d’énergie. La croissance économique soutenue ainsi que l’urbanisation rapide du pays entraîne une hausse de la demande en énergie, dont la consommation devrait doubler d’ici 2035. En 2010, une stratégie globale a été adoptée, la "National Mission for Enhanced Energy Efficiency", afin de réduire la consommation d’énergie dans le pays – principalement dans les secteurs des infrastructures et bâtiments  publics ainsi que dans l’industrie et l’agriculture. Malgré le potentiel de l'Inde, la plupart des porteurs de projets (industries, bâtiments, municipalités) n’ont pas encore réussi à mettre en place des projets d’efficacité énergétique à grande échelle car ils manquent des capacités techniques pour le faire et/ou n’ont pas la structure suffisante pour emprunter de l’argent pour réaliser ce type d’investissement. Le modèle de société de services énergétiques (Energy Services Company, dit ESCO) est basé sur l’externalisation d’un projet d’amélioration énergétique par le consommateur et a l’avantage de faire reposer le risque technologique et le coût de l’investissement sur l’ESCO et par conséquent de faciliter la prise de décision du consommateur final.

Descriptif

Afin de promouvoir le développement des projets d’efficacité énergétique via le modèle ESCO et contrôler sa contrainte énergétique, le gouvernement indien a créé en 2009 Energy Efficiency Services Limited (EESL), entreprise chargée de favoriser le financement et la mise en œuvre de projets d’efficacité énergétique pour des entités publiques (notamment des municipalités). L’AFD met à la disposition d’EESL un financement de 50 millions d’euros lui permettant de réaliser une partie des investissements prévus dans son plan d’affaires des années 2015 à 2017. Le projet a pour objectifs de: Financer des investissements en faveur des économies d’énergie par des entités publiques, en priorité dans les secteurs de l’éclairage public et des bâtiments publics ; Démontrer la pertinence du modèle ESCO en Inde et accompagner la croissance de ce marché ; Appuyer la politique du gouvernement indien de promotion de l’amélioration de l’efficacité énergétique. Tirant parti de l'expérience de la France dans la maitrise de l'éclairage public, le financement de l’AFD s’accompagne d’un partage d’expertise qui s’est notamment concrétisé par l’organisation d’un voyage d’étude en France sur l’éclairage public pour des salariés d’EESL et de hauts fonctionnaires indiens en septembre 2015.

Impacts

Le financement de l’AFD a déjà permis à la municipalité de Jodhpur de remplacer ses ampoules traditionnelles par 45,000 ampoules LED, permettant des économies d’énergie de 20 000 MWh/an et une réduction des émissions de gaz à effets de serre de 16 000 TéqCO2/an; L'ensemble du projet financé par l'AFD devrait permettre d'atteindre 240 000 MWh/an de puissance énergétique récupérée et une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 190 000 TéqCO2/an.

16/04/2015
Date de début du projet
3 ans
Durée du financement
Secteurs
Inde
Localisation
Outils de financement
Energy Efficiency Services Limited
Bénéficiaires