• logo linkedin
  • logo email
Stratégie Brésil 2018-2022 AFD

Premier pays d’intervention du Groupe en Amérique latine en 2007, le Brésil représente à lui seul, dix ans après, 23 % des engagements de l’AFD dans la région et 50 % de ceux de Proparco en Amérique du Sud. Le Brésil est ainsi un des rares pays où le groupe AFD a déployé ses activités de façon globalement équilibrée entre le souverain et le non souverain.

L’action de l’AFD au Brésil s’inscrit dans le cadre tracé par le CICID de février 2018 et par le plan d’action de l’Ambassadeur. Elle s’inscrit dans les grandes lignes ci-dessous.

  • Le financement de la transition écologique prend appui sur l’action des territoires et sur celle des grandes banques publiques brésiliennes : sont privilégiés les secteurs les plus porteurs pour les savoir-faire français, qui sont aussi ceux où existent des perspectives en matière de PPP ;
  • Dans un pays marqué d’un côté par les inégalités et la violence mais aussi de l’autre par des capacités d’innovation et des dynamiques sociales remarquables, la transition sociale s’enracine également dans les villes (celles du Nordeste notamment) ; par son action au Brésil, l’agence s’efforcera de renforcer les liens sociaux, notamment en luttant contre les inégalités.
  • Au Brésil, l’agence entend contribuer directement à l’augmentation des engagements financiers de l’AFD par la mobilisation de volumes de financements accrus dédiés en priorité à la lutte contre les effets du changement climatique, dans l’objectif collectif, confirmé par le CICID de février 2018, de faire de l’AFD « la première agence 100 % Accord de Paris ».
  • Enfin, elle sert l’agenda des Objectifs de développement durable (ODD), articulé autour de la notion de « communs » dont la gestion concertée suppose la réussite des grandes transitions. Pour ce faire, elle privilégiera ainsi les thématiques et secteurs phares de son positionnement au Brésil pour appuyer les trois transitions suivantes : énergétique, territoriale et écologique, numérique et technologique.

Plus généralement, l’intervention de l’AFD au Brésil suit les grands principes suivants : elle répond au mandat de croissance verte et solidaire (issu de la loi du 7 juillet 2014 d’orientation et de programmation relative à la politique de développement et de solidarité internationale), basé sur la mobilisation des « acteurs français dans leur diversité, pour renforcer le dialogue et préparer ensemble les négociations internationales sur les enjeux partagés » ; elle participe au « partenariat pour une mondialisation régulée » recommandé par le CICID de novembre 2016 pour l’intervention dans les très grands émergents dont le Brésil fait partie.

pdf : 1.77 Mo
disponible aussi en : fr
1.77 Mo (pdf)
téléchargé 98 fois