• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Une ligne haute tension et ses sous-stations associées pour un meilleur accès à l’électricité dans l’ouest / AFD
En Ouganda, où seulement 14,8 % de la population a accès à l'électricité, ce projet de ligne haute tension devrait contribuer de mieux répondre aux besoins en énergie des acteurs économiques et des populations de l'ouest du pays.
Contexte

À 83 kWh/an/personne, l’Ouganda a un des taux de consommation d'électricité les plus bas dans le monde. Fin 2014, la capacité de production d'électricité installée de l'Ouganda était évaluée à 850 MW. Ceci représente une augmentation de 264,38 MW (49 %) depuis la commission et la pleine opération de la centrale de Bujagali (250 MW). La demande de pointe s’établit à 550 MW, en croissance de 10 % par an. Actuellement 14,8 % de la population a accès à l’électricité (7 % en milieu rural).

Descriptif

La ligne Nkenda-Hoima proposée et les sous-stations associées sont conforment à la politique énergétique globale de l'Ouganda qui a pour but de répondre aux besoins énergétiques de la population pour le développement social et économique. La ligne de transmission a pour but de faciliter l'évacuation de l’électricité produite dans la zone du projet d’Hoima et servira à plus long terme d’améliorer l'alimentation d’électricité, sa qualité et sa fiabilité à l’ouest de l’Ouganda. La capacité totale à évacuer dans cette région est de 150 MW avec d'autres centrales en développement dans la zone comme la centrale hydraulique de Muzizi.

Le coût total du projet est de 96 millions de dollars avec une contribution de 23 millions de dollars de l'AFD au Gouvernement ougandais. Le projet est cofinancé par le Gouvernement de Norvège.

Impacts

Le but du projet est de fournir des infrastructures de transmission adéquates pour respecter les besoins en énergie des Ougandais et améliorer la qualité d'accès à l’électricité et sa sécurité dans la région. Il inclut le financement des composants suivants :

  • Construction d'une nouvelle sous-station à Hoima.
  • Extension de la sous-station de Nkenda.
  • Construction de points terminaux et des interfaces pour la sous-station de Fort Portal.

La question d'accès à l’électricité pour la population dans la zone de construction de la ligne de transmission sera complétée par un autre projet qui aura pour but d'augmenter le taux de connectivité et d’accessibilité, particulièrement en zone rurale, par la mise en oeuvre de subventions et de mécanismes de paiement.

11/07/2012
Date de début du projet
Secteurs
Hoima
Localisation
Outils de financement
23 000 000
USD
Montant du financement
Gouvernement d'Ouganda
Bénéficiaires