• logo linkedin
  • logo email
C‘est en réponse à la sécheresse des années 1970 que l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) - organisme de bassin créé en 1972 - lança un ambitieux programme d‘investissement dans des infrastructures de maîtrise de l’eau du fleuve Sénégal. Ce programme visait un triple objectif : garantir une production d‘énergie hydroélectrique de 800 GWh/an; permettre l’irrigation de 375 000 ha et assurer la navigabilité du fleuve sur 800 km, de Kayes au Mali à l’embouchure à Saint-Louis (Sénégal). La présente étude fait une analyse rétrospective des impacts sociaux et environnementaux de ce programme. Elle met un accent particulier sur la façon dont les aspects sociaux et environnementaux ont été gérés au regard des normes en vigueur à l’époque.
pdf : 1.59 Mo
auteur(s) :
Madiodio NIASSE
Yves FICATIER
issn :
1958-590X
pages :
69
numéro :
15
disponible aussi en : fr
1.59 Mo (pdf)
téléchargé 1713 fois