Afrique

Transitions démographique et sociale, écologique, énergétique, politique, technologique… Les pays africains doivent relever des défis décisifs pour leur avenir. L’AFD se place à la hauteur de l’enjeu. Avec une stratégie renouvelée, nos équipes intensifient le travail qui est mené depuis plusieurs décennies pour le développement de l’Afrique. Le continent est et reste au cœur de l’action de l’AFD.
Enfants, Madagascar
L’AFD et l’Afrique : accompagner les transitions sur l’ensemble du continent
Johannesbourg, Afrique du Sud

Répondre aux enjeux de l’emploi et de la jeunesse

Formation professionnelle, Sénégal

Répondre aux enjeux de l’emploi et de la jeunesse

La population africaine devrait doubler d’ici 2050 pour atteindre 2,5 milliards d’habitants, soit un quart de la population mondiale. 

Cette forte dynamique démographique représente un certain nombre de défis et d’opportunités. La croissance de la population en âge de travailler peut contribuer à augmenter la productivité et promouvoir une prospérité partagée sur le continent. Mais pour concrétiser ce potentiel, la transformation doit être soutenue. Une attention toute particulière doit être portée aux problèmes auxquels la jeunesse est confrontée : emploi, inégalités intergénérationnelles, insertion sociale.     

L’accompagnement de ces évolutions représentera un axe majeur de l’intervention de l’AFD dans les années à venir. Le sujet impacte en effet toutes les politiques publiques : les besoins en infrastructures et en services de base, la croissance des villes, la nécessité d’accroitre la productivité agricole pour nourrir les populations, etc.

Par ses financements, l’AFD souhaite faciliter la transition démographique. Le but est de renforcer tout ce qui peut favoriser la cohésion sociale : services de santé sexuelle et reproductive, politiques familiales, d’éducation, de formation, etc. Le maintien de cette trajectoire démographique en zone soutenable implique aussi de faire croître la productivité des économies africaines. C’est le sens du maintien de la priorité accordée aux secteurs de l’électricité, du transport, de l’eau ou de l’agriculture.

Faire émerger des territoires et villes durables

Terres cultivées, riziculture, Madagascar

Faire émerger des territoires et villes durables

Si la population urbaine africaine doit passer de 41 % à 63 % à l’horizon 2050, l’essentiel de la population pauvre continuera de vivre en zones rurales. 

Plus que jamais, le développement rural représente un enjeu fondamental pour l’Afrique. Les zones rurales devront parvenir à augmenter la productivité agricole et à renforcer la résilience et la durabilité des systèmes. Et dans le même temps, l’urbanisation s’accompagne d’une hausse de la pauvreté urbaine. Beaucoup de travailleurs ruraux migrant en ville se retrouvent en zones dites « rurbaines ». Mal équipées (en logement et transport notamment), ces territoires manquent d’emplois en raison de leur faible industrialisation. 

Dans les prochaines années, l’AFD souhaite participer à l’évolution des modèles de développement des territoires par la promotion de la ville durable et le soutien direct aux collectivités locales. Nous investirons aussi dans les zones rurales et les écosystèmes pour y conforter la résilience et réduire les déséquilibres territoriaux et écologiques. 

Notre soutien à la gouvernance financière des collectivités locales permettra de renforcer l’impact des initiatives menées. La préservation des communs globaux (biodiversité, eau, minerais/ressources naturelles, etc.) sera une autre part importante de notre action.

Élargir l’accès à une énergie propre et compétitive

Centrale solaire Noor, Maroc

Élargir l’accès à une énergie propre et compétitive

Bien que l’Afrique soit la région du monde la moins émettrice en carbone, elle est particulièrement vulnérable aux effets des changements climatiques. À commencer par la ressource en eau, qui impacte directement tant l’agriculture, l’alimentation que le développement territorial et urbain. 

Or les transitions énergétiques sont aussi un moyen pour les pays africains de changer de paradigme et d’adapter leur trajectoire de développement. Répondre à ces enjeux permettra de faire émerger des secteurs énergétiques, sobres, performants et facteurs d’équité. 

L’AFD souhaite ainsi encourager les dialogues sur les trajectoires de transitions énergétiques en Afrique. L’objectif ? Valoriser les bénéfices possibles en termes d’environnement, de croissance économique et de développement social. L’AFD s’appuiera sur des diagnostics et de l’assistance technique pour aider les pays à planifier et à mettre en œuvre leur transition énergétique.

L’AFD va s’employer à renforcer les capacités d’adaptation et de résilience aux effets néfastes des changements climatiques. Cette action s’inscrira dans le cadre de l’Initiative pour l’énergie renouvelable (EnR) en Afrique à horizon 2020, et de l’engagement pris par la France d’y consacrer 3 milliards d’euros. Nous renforcerons l’offre et l’accès à l’énergie des pays d’Afrique, en encourageant le développement des EnR et le déploiement des nouvelles technologies numériques. 

Améliorer la gouvernance des sociétés

En Bolivie, des paysans se réunissent dans un champ de quinoa

Améliorer la gouvernance des sociétés

Le développement durable de l’Afrique ne pourra se réaliser sans la paix, la stabilité, et le déploiement d’institutions transparentes et efficaces. Or, malgré une amélioration globale sur le contient, la sécurité et le respect de l'Etat de droit ont chuté dans 33 pays sur 54 depuis 10 ans. La promotion de l’État de droit, la reconnaissance du débat citoyen et l’amélioration de la gouvernance sont indispensables.

Pour prévenir et répondre aux crises, l’AFD entend placer au cœur de son action la lutte contre les vulnérabilités. Une meilleure articulation avec l’aide humanitaire sera recherchée, en renforçant notamment le rôle de l’État et des services publics comme acteurs clés de la prévention et de la résolution des crises. L’AFD interagira davantage avec les acteurs de la sécurité pour améliorer la compréhension des contextes d’intervention en zones sensibles. 

Par ailleurs, la promotion et le respect des droits humains resteront prioritaires. La prise en compte des violences subies par les jeunes et les femmes gardera une place prépondérante dans les projets. 

Afin d’agir sur les causes profondes des crises, l’AFD s’appuiera notamment sur la « Facilité de lutte contre les vulnérabilités et de réponse aux crises ». Ces ressources permettront la mobilisation rapide d’importants financements et un maintien de l’effort. Et, quand nécessaire, des projets seront mis en œuvre à un niveau régional pour limiter les risques de contagion (Ebola, Boko Haram). 

Devenir la Banque des innovations africaines

Trader, Ghana

Devenir la Banque des innovations africaines

L’innovation numérique constitue un grand potentiel pour l’Afrique. Or aujourd’hui, si l’accès aux technologies numériques progresse, il demeure le plus faible au monde. Le taux moyen de pénétration d’internet sur le continent n’est que de 16 %, avec de très fortes disparités entre, et au sein des pays. Malgré le dynamisme des start-ups, les entrepreneurs du numérique doivent faire face à d’importants blocages : manque d’accompagnement, coût et qualité des infrastructures, difficultés d’accès au financement… 

L’AFD poursuivra donc son soutien à la transition numérique africaine. Notre activité se concentrera en particulier sur les infrastructures, capacités, services et la gouvernance. Au niveau sectoriel, la priorité sera accordée aux opportunités offertes par le numérique pour atteindre les ODD. 

Quant à l’e-éducation et l’e-santé, ce sont des opportunités pour promouvoir le développement humain. Développer des villes durables et améliorer la qualité des services urbains passent par la transition numérique des opérateurs, l’exploitation des données et la promotion d’écosystèmes d’innovation. Exploiter des données satellitaires et de la télédétection contribue à l’atténuation des problèmes environnementaux. Utiliser des technologies mobiles pour l’agriculture permet de renforcer la sécurité alimentaire et le développement rural. Enfin, l’AFD renforcera son action pour accompagner les startups, comme elle l’a fait en organisant le concours Digital Africa avec Bpifrance.

3,9
milliards d'euros engagés en 2016 en Afrique
44
des 52 pays africains bénéficient de projets financés par l’AFD
+ de 500
de nos collaborateurs travaillent pour l’Afrique, dont 460 sur le terrain

Aujourd’hui, 50 % de l’activité de l’AFD (hors Outre-mer français) concerne directement l’Afrique. Capable d’intervenir dans les 54 pays du continent, l’AFD mène actuellement des projets dans 44 d’entre eux.  

Si l’effort en faveur du continent ne cesse de progresser, la stratégie Afrique de l’AFD pour la période 2017-2021 marque une évolution. Jusqu’alors, le continent était appréhendé de manière dissociée : l’Afrique du Nord d’un côté, l’Afrique subsaharienne de l’autre. Désormais, notre action embrasse l’ensemble du continent. 

Les enjeux transnationaux se font en effet de plus en plus pressants, les flux intracontinentaux (personnes, biens, argent) ne vont cesser de croître dans les années à venir. Le continent est en outre marqué par une forte augmentation de la pression démographique, des enjeux sécuritaires, tout comme des effets du changement climatique. Dans ce contexte, renforcer la gestion d’espaces, de problématiques ou de ressources en commun apparaît comme primordial.  

De plus, la diversité des économies et des régions d’Afrique implique de poser un regard stratégique toujours plus fin sur les actions menées. Présente aujourd’hui sur la plus grande partie du territoire africain, l’AFD dispose de la capacité d’agir et d’appréhender au mieux les dynamiques des sous-régions.  

Carte interactive
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

  • Climat
  • Eau et assainissement
  • Emploi et prospérité partagée
  • Faim et alimentation
  • Infrastructures
  • Inégalités
  • Santé
  • Villes durables
  • Éducation
  • Énergie

Type de financement

  • Accord de conversion de dette
  • Contrat de désendettement et de développement (C2D)
  • Délégation de fonds de l'Union européenne
  • Garantie ARIZ
  • Ligne de crédit verte
  • Prêt
  • Prêt concessionnel non souverain
  • Prêt concessionnel souverain
  • Prêt non concessionnel non souverain
  • Subvention

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
Voir la carte de tous les projets

Téléchargement

Document d'évaluation

Evaluation d‘impact d‘un projet de rénovation urbaine dans la commune de Balbala, Djibouti

Ce rapport présente l’étude d‘impact d‘un programme de réhabilitation urbaine dans un quartier pauvre de la ville de Djibouti. Ce projet intégré comprend la ...
Jan 2016
Document d'évaluation

Évaluation du cadre d‘intervention sectoriel (CIS) sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne 2013-2016 de l’AFD (Rapport final)

La division Évaluation et capitalisation (EVA) de l’Agence Française de Développement (AFD) a initié en 2015 une évaluation du cadre d‘intervention sectoriel 2013-2016 sur la sécurité ...
Jan 2017
Document d'évaluation

Évaluation du cadre d‘intervention sectoriel (CIS) sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne 2013-2016 de l’AFD (Synthèse VF)

La division Évaluation et capitalisation (EVA) de l’Agence Française de Développement (AFD) a initié en 2015 une évaluation du cadre d‘intervention sectoriel 2013-2016 sur la sécurité ...
Jan 2016
Document d'évaluation

Evaluation conjointe des opérations d‘appui budgétaire au Maroc

Evaluer les appuis budgétaires est un exercice difficile. En s‘appuyant sur l’approche méthodologique en trois étapes du CAD de l'OCDE, cette évaluation des appuis budgétaires ...
Sep 2014
Document de recherche

L'emploi des jeunes en Afrique subsaharienne

La combinaison d‘un taux de fécondité élevé et d‘un taux de mortalité déclinant a entraîné l’émergence d‘une très jeune population dans la ...
Jan 2014
Document de recherche

Les mécanismes du financement de la formation professionnelle. Une comparaison Europe-Afrique

Ce volume a pour objet d‘analyser les finalités, voies et moyens de financement des systèmes de formation professionnelle pris dans leur sens le plus large : depuis la ...
Jan 2005
Document de recherche

Libéralisation des services de télécommunication au Maghreb : transition institutionnelle et performances

Au Maghreb, la libéralisation du secteur des télécommunications a contribué à améliorer les conditions d’accès aux réseaux en favorisant une modernisation des infrastructures, une ...
Jan 2005
Document de recherche

La prise en charge du VIH/sida en Afrique

En Afrique, dans un contexte de pénurie de personnel de santé, de prévalence VIH élevée et de besoins importants en personnel pour la mise sous traitement antiré...
Jan 2014
Publication institutionnelle

L'AFD en bref

Construire un monde plus juste et plus durable pour tous – un monde en commun – suppose la réussite, ici et là-bas, de cinq grandes transitions : énergétique, numérique, ...
Sep 2017
Publication institutionnelle

Profil Genre : Afrique

Les « Profils Genre Pays » ont pour objectif d’appuyer les équipes (siège et agences) à développer un dialogue et faciliter la mise en réseau avec nos partenaires dans ...
Dec 2016
Publication institutionnelle

L'AFD et l'accélération de la transition énergétique en Afrique

En 2014, le continent africain représentait 16 % de la population mondiale, moins de 6 % de la consommation énergétique et 3 % des émissions de gaz à effet de serre. Avec une croissance économique annuelle ...
Mar 2016
Publication institutionnelle

L'AFD et l'Union européenne

Depuis 2007, l’AFD a mis en oeuvre plus de 3 milliards d’euros de prêts concessionnels avec l’apport de 717 millions d’euros de subventions européennes provenant des diffé...
Jan 2015
Vidéo

Le dessus des cartes

À travers plusieurs témoignages, le film montre comment la communauté scientifique africaine s’est approprié la technologie pour gérer de manière durable l’exploitation des forêts, dans ...
May 2015