Liban

Pays du Moyen-Orient ouvert sur le monde, le Liban fait face à des défis structurels, exacerbés par les conséquences du conflit syrien. L’AFD agit pour réduire les fragilités et accompagner le pays vers une trajectoire de développement plus équilibrée et durable dans un contexte régional en crise.
Vue sur le souk et la vieille ville de Tripoli, Liban
L’AFD et le Liban : réduire les vulnérabilités et protéger les ressources naturelles
Station d'épuration de Bcharré, Liban, eau, assainissement

Aménager des villes durables

Citadelle Saint-Gilles, dans la vieille ville de Tripoli, ville, Liban, patrimoine culturel

Aménager des villes durables

Le développement au Liban est marqué par une urbanisation croissante, souvent mal maîtrisée, qui accélère la détérioration des ressources naturelles, des infrastructures publiques et du patrimoine historique. Cette situation résulte en partie de la faiblesse des moyens, financiers, humains et juridiques des municipalités.

Face à ces enjeux, l’AFD accompagne l’aménagement durable des villes. Nos interventions renforcent l’accès des populations aux services urbains tout en encourageant la protection de l’environnement et la préservation de l’héritage historique du Liban.

Collecter et traiter les eaux usées

50 % des eaux usées du Liban proviennent de Beyrouth et des régions environnantes. Dans le caza de Jounieh (Kesrouan, Mont-Liban), l’essentiel des réseaux de collecte date des années 1960 et, en l’absence de station d’épuration, ceux-ci débouchent dans la mer. Afin de répondre à l’urgence environnementale et aux besoins futurs de la zone, l’AFD cofinance la construction d’infrastructures de collecte et de traitement des eaux usées dans le caza du Kesrouan

Valoriser un patrimoine millénaire

Tripoli et de Tyr comptent parmi les sites archéologiques et les villes anciennes les plus remarquables du Liban. Outre les dommages subis en période de guerre, leur patrimoine est affecté par la pression urbaine croissante et la dégradation des infrastructures. Le programme « Patrimoine culturel et développement urbain » (« Cultural Heritage and Urban Development » – CHUD) restaure l’attractivité économique de ces villes en valorisant leurs atouts touristiques. Démarré en 2003, le CHUD cofinancé par l’AFD et la Banque mondiale a entamé sa seconde phase en 2014.

Réduire les vulnérabilités sociales

Réfugiées syriennes, Liban

Réduire les vulnérabilités sociales

Depuis le début du conflit syrien, le Liban, qui compte 4,5 millions d’habitants, a accueilli entre 1 et 1,5 million de réfugiés. La saturation des services publics locaux fait peser un risque accru de tensions sociales sur le pays. De par leur connaissance du terrain et leur expertise technique, les ONG apportent un soutien indispensable aux populations les plus vulnérables et travaillent en bonne intelligence avec les autorités locales. 

Dans le contexte de la crise syrienne, l’AFD finance des projets portés par des ONG en matière de santé, d’éducation et de soutien psychosocial. Notre engagement a été renforcé en 2017 avec l’initiative régionale « SAWA » pour le Moyen-Orient, dont l’objectif est de structurer nos interventions en réponse à la crise syrienne.

Renforcer l’action sociale de municipalités vulnérables

En tant qu’acteurs de première ligne dans la gestion des conséquences de la crise des réfugiés syriens, les municipalités se retrouvent souvent dépassées par l’ampleur des besoins. Grâce à un financement de l’AFD, l’association libanaise Arcenciel forme des travailleurs communautaires au sein de 9 municipalités vulnérables. Le projet a pour objectif l’identification, le suivi et l’orientation des personnes vulnérables vers des services de santé, de jeunesse et de soutien psychosocial.

L’accès à la santé, outil de prévention des tensions

Les services de santé sont largement insuffisants dans les zones à forte concentration de réfugiés. L’association libanaise Amel travaille depuis des années à leur amélioration à la fois en volume et en quantité. Avec notre soutien, elle a pu développer un partenariat avec l’ONG International Alert pour sensibiliser le personnel de santé et ainsi que les publics libanais et syriens à la gestion de conflit. Ce projet permet également un accès renforcé aux services de santé par le biais des centres communautaires d’Amel et d’unités mobiles.

Améliorer l’enseignement et promouvoir la francophonie

Formation professionnelle, Liban, apprentis, éducation

Améliorer l’enseignement et promouvoir la francophonie

Le dispositif d’enseignement technique et professionnel libanais est peu valorisé et souvent très couteux. Si les formations diplômantes répondent à un vrai besoin, les compétences développées sont parfois en inadéquation avec le marché de l’emploi. Aussi, les dispositifs d’enseignement technique et professionnels peinent à atteindre les plus vulnérables, qui rencontrent souvent des difficultés dans le cadre de leur insertion professionnelle.

Soutenir l’emploi des jeunes et des femmes vulnérables

Dans le contexte de la crise des réfugiés syriens, le dispositif d’enseignement technique et professionnel est aujourd’hui saturé et peine à répondre aux besoins du marché de l’emploi. L’Institut européen de coopération et de développement (IECD, ONG française) et son partenaire libanais, Semeurs d’Avenir (SDA) travaillent aux côtés du ministère de l’Éducation pour développer l’offre de formation et atteindre les populations les plus vulnérables, avec le soutien de l’AFD.

De nouveaux locaux pour le CNAM Liban et l’École normale de Beyrouth

Le CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) participe, au travers de ses différents centres au Liban, au renforcement du système éducatif libanais en développant une offre de formation professionnalisante accessible au plus grand nombre. L’AFD appuie la construction et l’équipement d’un nouveau bâtiment commun Institut supérieur des sciences appliquées et économiques / CNAM pour accueillir 5800 étudiants. Nous finançons également les expertises nécessaires pour développer des formations adaptées.

Soutenir le développement rural

souk de Tripoli, Liban, choux, homme, marché

Soutenir le développement rural

Au Liban, le milieu rural est marqué par la détérioration des ressources naturelles et un secteur agricole en manque de dynamisme. L’agriculture, qui contribue à près de 5 % du PIB et emploie directement 10 à 20 % de la population active, est un secteur prioritaire pour le pays. Elle nécessite toutefois une modernisation de ses équipements, une amélioration de la productivité agricole ainsi que de la qualité de ses produits.

Soutenir le développement rural dans le Sud Liban

Si la production d’huile d’olive au Liban est millénaire, le manque d’intensification des cultures, la faiblesse des programmes de conseil agricole et l’insuffisance d’infrastructures entravent sa productivité. En outre, les populations rurales du Sud Liban ont durement souffert de la guerre de 2006. 

Le projet Daman a apporté son soutien à 7 coopératives oléicoles, avec trois objectifs : moderniser les outils de production, apporter une expertise technique pour améliorer les pratiques, et diversifier les activités et les sources de revenus.

Renforcer la résilience rurale et environnementale des régions affectées par la crise syrienne

Avec l’arrivée d’un million et demi de réfugiés syriens au Liban, l’état déjà fragile de l’environnement et de ses ressources naturelles se détériore rapidement. Le projet PARSIFAL, financé par l’AFD à travers le ministère de l’Agriculture libanais, renforce l’accès et la qualité des services ruraux et de l’environnement naturel du Akkar et de la Bekaa. Ce programme améliore également les opportunités économiques des populations vulnérables, et favorise le maintien de la cohésion sociale et communautaire.

Plus de 30
projets financés
1,1 milliard
d’euros engagés depuis 1999
8 ONG
soutenues en réponse à la crise syrienne depuis 2014

Petit pays d’une superficie de 10 452 km2, au cœur du Moyen-Orient, le Liban dispose de nombreux atouts et d’un indice de développement humain relativement élevé (0,763 en 2015).

Pourtant, les difficultés structurelles de gouvernance et les tensions qui le traversent fragilisent sa trajectoire de développement. Les conséquences du conflit syrien mettent à l’épreuve la capacité de résilience économique et sociale du pays. En accueillant environ 1,5 million de réfugiés syriens en plus des 400 000 Palestiniens et Irakiens déjà présents avant le début de la crise, le Liban est le pays avec le plus fort taux de réfugiés par habitant au monde.

Partenaire du Liban depuis 1999, l’AFD a signé plus de trente accords de financement pour un montant cumulé d’environ 1,1 milliard d’euros. L’eau et l’assainissement, le soutien au secteur productif ainsi que le développement urbain constituent les trois domaines historiques de notre action. À partir de 2012, tenant compte de l’évolution du contexte, nous avons diversifié nos interventions en ciblant davantage les secteurs sociaux et la gestion des conséquences de la crise des réfugiés syriens.

Aujourd’hui, l’AFD contribue à réduire d’importantes fragilités : l’extrême faiblesse des services publics, les inégalités territoriales, les pressions économiques et sociales induites par la présence des réfugiés syriens ainsi que la détérioration de l’environnement.

Pour ce faire, nous mobilisons tous nos outils (dons, prêts, garanties, assistance technique, etc.) en travaillant à la fois avec les pouvoirs publics (ministères, municipalités), la société civile et le secteur privé.

Carte interactive
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

  • Eau et assainissement
  • Emploi et prospérité partagée
  • Faim et alimentation
  • Forêts et biodiversité
  • Inégalités
  • Paix et justice
  • Partenariats mondiaux
  • Santé
  • Villes durables
  • Éducation

Type de financement

  • Prêt concessionnel non souverain
  • Prêt concessionnel souverain
  • Subvention

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
Voir la carte de tous les projets

Téléchargement

Document d'évaluation

L’efficacité énérgetique dans la construction au Liban

A la demande du Fonds français pour l’Environnement mondial (FFEM) dont l’AFD assure le secrétariat général, la division pour l’évaluation et la capitalisation ...
Dec 2006
Document d'évaluation

Améliorer la qualité énergétique des bâtiments : les leçons de quatre programmes FFEM en Chine, au Liban et en Tunisie

Le présent rapport constitue la synthèse des évaluations rétrospectives de quatre programmes d‘efficacité énergétique dans la construction qui ont bénéficié de financements du ...
Sep 2008
Document d'évaluation

Projet d‘efficacité énergétique dans la construction au Liban

Le 1er avril 1997, le ministère français de l’Écologie et du Développement durable (MEDD) présentait au comité de pilotage du Fonds français pour l’environnement ...
Nov 2007
Document de recherche

Politique publique, stratégie des acteurs et qualité du tourisme sud-méditerranéen : apports de l’économie industrielle

Ce document propose une analyse normative des enjeux liés aux politiques publiques d‘amélioration de la qualité dans le secteur touristique. L’étude cible les problèmes spé...
Sep 2008
Document de recherche

Croissance et emploi dans les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée : les gains de productivité du travailjouent-ils un rôle dans la création d‘emplois ?

Les origines des contestations populaires qui se sont produites dans plusieurs pays du monde arabe à partir de décembre 2010 ont été très nombreuses. Les « printemps arabes » se sont nourris ...
Sep 2013
Document de recherche

Croissance et intégration commerciale EuroMed : peut-on parler d‘un coût de la non-Méditerranée ?

Ce papier revisite le débat sur l’intégration euro-méditerranéenne en reconsidérant son impact observé et attendu sur la croissance économique des pays du sud et ...
Jun 2013
Document de recherche

Le financement de l'enseignement supérieur en Méditerranée - Cas de l'Egypte, du Liban et de la Tunisie

À la lumière d‘un examen des trajectoires et des défaillances des systèmes d‘enseignement supérieur dans trois pays de la région (Egypte, Liban, Tunisie), ce ...
Jan 2010
Publication institutionnelle

Cadre d'intervention : Méditerranée et Moyen-Orient

L'Agence française de développement intervient depuis 22 ans dans les pays du sud et de l’est de la Méditerranée (PSEM) : nos activités ont débuté ...
Jan 2015
Publication institutionnelle

Profil Genre : Proche et Moyen-Orient

Les « Profils Genre Pays » ont pour objectif d’appuyer les équipes (siège et agences) à développer un dialogue et faciliter la mise en réseau avec nos partenaires dans ...
Dec 2016