• logo linkedin
  • logo email
Le projet a pour but de contribuer à préserver la biodiversité marine et le capital naturel des zones côtières du Sénégal, à travers la conservation et la mise en valeur durables des mangroves de la Casamance et du Sine-Saloum.
Contexto

Avec le delta du Saloum et de la Casamance, le Sénégal dispose d’un écosystème humide d’importance mondiale abritant une grande forêt de mangrove et une diversité d’espèces marines. Cependant, la forte pression des hommes sur les ressources naturelles et les écosystèmes humides et le changement climatique mettent en danger l’équilibre de ces milieux fragiles.


La finalité du projet est la préservation de la biodiversité marine et du capital naturel des zones côtières au Sénégal. L’objectif est de renforcer la capacité du gouvernement à gérer des aires marines protégées en s’appuyant sur l’expérience acquise dans des aires établies en zone de mangrove qui sont gérées par les communautés locales avec un souci d’augmentation ou maintien du capital naturel et de valorisation des services écosystémiques.

Descrição

Le projet aires marines protégées (AMP)-Mangroves contribue à la définition des modes opératoires pour renforcer la gouvernance des AMP et vise à les mettre en application sur les quatre AMP du projet. Par ailleurs, il contribue au renforcement des capacités des institutions en termes d’organisations et de modes de régulation. Enfin, le projet promeut et accompagne les activités génératrices de revenus et la mise en place de modes de gestion permettant de réduire la pression sur les ressources naturelles.

Au niveau institutionnel, on attend :

  • le renforcement de la capacité nationale à piloter la politique de création et de suivi d’AMP et de surveillance du littoral grâce à la mise en place d’outils d’évaluation de la ressource, d’analyse de la gouvernance des AMP et d’un test de faisabilité d’un observatoire du littoral
  • l’amélioration des capacités de concertation entre secteurs concernés par l’exploitation des ressources halieutiques dans quatre AMP du Saloum et de Casamance. 
Impactos
  • Augmentation de la biodiversité par la plantation de ligneux terrestres 
  • Augmentation des espèces halieutiques présentes dans les zones mises en défens. 
  • Augmentation des pour environ 3500 familles grâce à des activités durables porteuses 
  • Amélioration des pratiques de valorisation des ressources halieutiques qui bénéficient aux femmes en premier lieu
30/03/2018
Data de início do projeto
Setores
Région de la Casamance et du Sine-Saloum
Localização
Tipo de financiamento
5 000 000
EUR
Montante do financiamento
En cours
status
Ministère de l’Environnement et du Développement durable
Beneficiários