• logo linkedin
  • logo email
D'une durée de 5 ans (2016-2021) et en cofinancement avec la Banque Asiatique de Développement, ce projet vise à améliorer l’accès au dispositif de formation professionnelle, la qualité des formations et leur adéquation par rapport aux besoins des entreprises.
Contexto

La croissance cambodgienne est l’une des plus robustes de la région, mais elle ne parvient cependant pas à masquer les faiblesses structurelles de son économie, liées au manque de formation et de qualification de la main d’œuvre. Le déficit important de passerelles entre l’enseignement général et les formations techniques restreint l’accès au système de formation professionnelle pour un grand nombre de personnes. Aussi, le manque de main-d’œuvre qualifiée contraint-il les employeurs à recruter des cadres dans les pays voisins, ce qui augmente les coûts salariaux des entreprises et bloque les évolutions des salariés cambodgiens vers des postes mieux rémunérés. Avec la future intégration dans l’ASEAN et la libre-circulation des biens et des personnes, la situation est d’autant plus alarmante. Le présent projet fait suite à une première phase (STVET, 2010-15), financée par une subvention de la Banque Asiatique de Développement et qui a permis notamment la mise en place de standards de compétences et le renforcement des capacités du personnel des centres provinciaux de formation.

Descrição

Le projet TVET SDP (Technical and Vocational Education and Training Sector Development Program) poursuit les efforts de STVET pour une meilleure adéquation des formations aux besoins du marché de l’emploi, dans 4 secteurs prioritaires : la construction, la mécanique, l’électricité et la production manufacturière. L’accent est mis dans cette deuxième phase sur l’accessibilité, la qualité et la gouvernance du système de formation professionnelle. Pour ce faire, le projet s’articule autour de 3 composantes complémentaires :

  • La promotion de l’accès au dispositif de formation professionnelle, via des systèmes de bourses, de passerelles, de certification des compétences et une véritable stratégie de marketing social pour promouvoir les programmes de formation, surtout auprès des femmes.
  • L’amélioration de la qualité du système de formation professionnelle et de l’implication du secteur privé grâce à la modernisation des équipements pédagogiques et l’implication du secteur privé dans les programmes de stages et d’apprentissage.
  • Le renforcement de la gouvernance et de la gestion du système de formation professionnelle.
Impactos
  • Les impacts seront économiques : Développement d’une main d’œuvre qualifiée, provoquant des effets macro-économiques sur la productivité du travail et la croissance ; Amélioration de la compétitivité des secteurs productifs du Cambodge vis-à-vis des autres pays de l’ASEAN.
  • Ils seront également sociaux et sur la gouvernance du secteur : Développement du dialogue public-privé pour une meilleure adéquation entre l’offre de formation et les besoins sur le marché du travail ; Équité accrue dans l’accès aux formations et à l’emploi, notamment pour les femmes.
27/10/2015
Data de início do projeto
31/10/2035
Data de finalização do projeto
20 ans
Período de financiamento
Phnom Penh
Localização
Tipo de financiamento
13 200 000
EUR
Montante do financiamento
Achevé
status
Le Royaume du Cambodge
Beneficiários
La Banque asiatique de développement
Co-financiadores