• logo linkedin
  • logo email
L’AFD et la Banque mondiale accompagnent la mise en œuvre de la nouvelle stratégie nationale des pouvoirs publics sénégalais de formation professionnelle.
Contexto

Au Sénégal, les dispositifs de formation ne sont pas à la hauteur des attentes de la population ni des besoins des entreprises. L’offre repose sur onze lycées techniques et 289 centres (87 publics), orientés sur le secteur tertiaire, avec des formateurs insuffisamment formés. Le système de financement peut être amélioré.

Cette situation affecte l’insertion socio-professionnelle des jeunes : plus d’un sur trois est au chômage. En regard, les secteurs économiques porteurs manquent de main-d’œuvre qualifiée. Dans ce contexte, les pouvoirs publics sénégalais ont engagé depuis 2001 d’importantes réformes, visant notamment à développer l’apprentissage et à renforcer les partenariats public-privé pour construire une offre de formation en adéquation avec le marché du travail. Leur objectif est de soutenir la création de 300 000 emplois d’ici à 2020 dans les secteurs prioritaires pour le pays. Le programme de formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité (FPEC) appuie cette ambition.

Descrição

Le programme de Formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité se concentre sur trois objectifs principaux :

  • L’amélioration de la qualité de l’offre de formation via la mise à niveau des lycées techniques, la mise en réseau de centres de formation dans trois filières économiques et la création de formations courtes.
  • La réforme du dispositif de financement de la formation professionnelle et la création d’un fonds unique chargé de transférer les ressources aux centres, aux lycées, aux entreprises et aux individus. Ce fonds permettra d’optimiser les moyens.
  • L’amélioration du système de gestion.

En renforçant les capacités des services du ministère sur l’ensemble de ses missions, ce programme appuiera le suivi-évaluation des activités en matière de formation, avec une attention forte sur les questions d’équité d’accès pour les filles et les femmes.

Ce programme participera à la reconnaissance de principes expérimentés avec l’appui de l’AFD, comme l’autonomie des établissements et le partenariat public-privé. En portant un focus sur la question du genre, il appuiera également la montée en compétences des filles et des femmes et leur représentation dans les instances de gouvernance des établissements.

Impactos
  • Capacité d’accueil : 15 000 personnes en formation continue. 
  • Secteur : aviculture, horticulture et tourisme, ainsi qu'une certification spécialisée sur 10 métiers. 
  • Les qualifications iront du CAP au BTS.
07/07/2015
Data de início do projeto
25/07/2019
Data de finalização do projeto
4 ans
Período de financiamento
Tipo de financiamento
12 000 000
EUR
Montante do financiamento
En cours
status
État du Sénégal
Beneficiários
Banque mondiale
Co-financiadores