• logo linkedin
  • logo email
Afin d'améliorer l'alimentation en eau potable des villes secondaires d'Éthiopie, l'AFD accompagne depuis 2015 le Water Resources Development Fund (WRDF) dans la mise en œuvre d’un mécanisme permettant de reconstituer la capacité de financement des investissements de ces villes dans le secteur de l'eau.
Contexto

Bien que majoritairement rurale, l’Éthiopie compte 10 villes de plus de 100 000 habitants et 115 centres urbains de plus de 20 000 habitants. Le pays connaît également un fort taux de croissance de la population urbaine. Les problématiques de l’eau et de l’assainissement sont au cœur des priorités nationales. Des investissements importants ont été réalisés ces dernières années permettant une bonne couverture en eau potable, notamment en milieu urbain (97 % de la population urbaine). Néanmoins, les volumes journaliers consommés restent faibles en raison notamment de la vétusté et du manque d’entretien des réseaux de distribution.

Les régies d’eau municipales (Town Water Utilities, TWUs), en charge de la maintenance des équipements et des réseaux, de la distribution en eau, du système de facturation et de recouvrement, demeurent également faiblement outillées : maintenance défaillante des ouvrages et réseaux existants, absence de planification des investissements et de business plans, système de facturation obsolète ou inexistant, absence de gestion des actifs, etc.

Créé en 2002 par le gouvernement pour mettre en œuvre sa politique en milieu urbain, le Water Resources Development Fund (WRDF) est destiné à mobiliser les ressources nécessaires au financement en prêt des secteurs de l’irrigation, de l’eau potable et de l’assainissement dans les villes secondaires et à renforcer l’autonomie de ces dernières sur les plans techniques et financiers. Le remboursement des prêts octroyés aux TWUs permet de reconstituer le fond revolving et de financer un nouveau cycle d’investissement auprès de nouvelles villes.

Descrição

Le programme a pour but d'améliorer les conditions de vie de la population éthiopienne en augmentant, de manière durable, l’accès à l’eau potable dans les villes secondaires via le soutien à un mécanisme de financement endogène et pérenne.

Il contribuera :

  • Au renforcement de la production et distribution d’eau.
  • Au renforcement des capacités du WRDF comme outil privilégié de la mise œuvre de la politique nationale d’eau urbaine.
  • Au renforcement des capacités de gestion et à l’amélioration de la soutenabilité financière des TWUs.

Le programme, d’un montant total de 81,4 millions d’euros, est cofinancé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI – 41.9 M€), la Coopération Italienne (IDC – 18.5 M€) et l’Agence Française de Développement (21 M€).

Impactos
  • Le programme contribuera à améliorer la pérennité financière des TWUs permettant une augmentation durable de l’offre de service d’eau.
  • Un service d’eau fonctionnel participera au développement économique local ainsi qu’à l’amélioration des conditions de vie des populations. 
  • Le remboursement des prêts servira à alimenter le fonds et offrira ainsi des solutions de financement pérennes au plus grand nombre de villes secondaires éthiopiennes.
17/12/2014
Data de início do projeto
5 ans
Período de financiamento
Tipo de financiamento
21 000 000
EUR
Montante do financiamento
Water Resources Development Fund
Beneficiários
La Coopération italienne pour le développement
La Banque européenne d’investissement
Co-financiadores