• logo linkedin
  • logo email
Depuis 2013, l’AFD accompagne la compagnie aérienne nationale, Ethiopian Airlines, dans la construction d’un nouveau terminal aéroportuaire dédié au fret. Ce terminal est prévu pour accueillir une capacité de 600 000 tonnes de fret par an et contribuera à soutenir la croissance de l’exportation des produits périssables du pays.
Contexto

Ethiopian Airlines (EAL), société publique éthiopienne fondée en 1945 à rayonnement continental, est avec le hub aérien d’Addis-Abeba au cœur de la stratégie d’exportation nationale. Elle dispose d’une flotte récente de plus de 76 appareils dont 6 B777-200LRF et 2 B757-260F dédiés au fret. Avec 5,5 millions de voyageurs transportés en 2014, dont 70 % de passagers en transit, la progression moyenne annuelle de ses activités s’est établie au-dessus de 25 % par an et la compagnie n’a connu qu’un seul exercice déficitaire depuis sa création. À l’instar des compagnies de renom, EAL a développé un plan stratégique et industriel ambitieux, "Vision 2025", avec des objectifs très opérationnels : renouvellement de sa flotte d’avions pour des gains de 20 % sur le carburant et productivité accrue pour réduire ses coûts d’exploitation.

La position stratégique d’EAL en Afrique s’est d’ailleurs renforcée fin 2011 avec son entrée dans Star Alliance qui lui a déjà permis de travailler avec de nombreuses banques commerciales et des bailleurs internationaux, notamment pour le financement de sa flotte. L’AFD a d’ailleurs accordé un prêt de 30 millions d’euros en 2010 pour la construction du centre de formation régional d’EAL. C’est dans ce contexte que l’AFD a été de nouveau sollicitée par EAL en mai 2012, puis invitée à rechercher d’autres co-financeurs pour finaliser le plan de financement du nouveau terminal de fret.

Descrição

Le projet consiste à réaliser un hangar pouvant gérer jusqu’à 600 000 tonnes de fret par an.

Il comprend la création :

  • D’une zone réfrigérée pour le traitement séparé des produits carnés et horticoles.
  • D'une zone pour produits secs notamment le cuir.
  • D’une aire de stationnement spécifique permettant d’accueillir simultanément huit Boeing de type 747-800.

Le projet permettra d’augmenter les volumes d’exportations, notamment des produits maraîchers (qui représentent 43 % du trafic fret d’EAL en 2015), des fleurs coupées (9 %) et de la viande (5 %). Le maître d’ouvrage et bénéficiaire du prêt est Ethiopian Airlines. Ces installations ont vocation à servir le développement de l’activité Fret d’EAL mais aussi les besoins des compagnies aériennes qui affrètent vers l’Éthiopie. Le coût du projet est estimé à 115 millions d’euros. EAL finance environ 10 % du montant du projet sur fonds propres. Le reliquat de financement qui s’établit à environ 103 millions d'euros sera apporté par l’AFD (70 M€) et la KfW-IPEX allemande (33,4 M€).

Impactos

Ce projet s’inscrit pleinement dans les priorités de la politique de développement agricole du gouvernement en renforçant les capacités d’exportation de l’Éthiopie, qui constitue un déterminant majeur de la réussite du plan stratégique de développement du pays et en accompagnant le développement économique, agricole et horticole du pays. Il accompagnera notamment la structuration de la filière d’exportation autour des produits agricoles à forte valeur ajoutée et renforcera les débouchés des exploitants locaux (maraîchage et élevage). Le projet améliorera enfin l’efficacité opérationnelle d’Ethiopian Airlines et du service rendu aux exportateurs de produits périssables.

19/09/2013
Data de início do projeto
Addis Abeba
Localização
Tipo de financiamento
70 000 000
EUR
Montante do financiamento
Ethiopian Airlines
Beneficiários
Kreditanstalt für Wiederaufbau - KfW
Co-financiadores