• logo linkedin
  • logo email
Dans la ville de Hanoï, le nombre de voitures a été multiplié par trente en dix ans. L'AFD accompagne la conversion de Hanoï aux transports publics pour faciliter la mobilité des habitants et lutter contre la pollution en participant au financement de la construction d'une ligne de métro pilote : la ligne n°3 reliant la gare de Hanoï à Nhon.
Contexto

Résultat direct de la pression démographique et de la croissance soutenue du PIB (respectivement, +1,7 % et +8,2 % en moyenne par an, sur les six dernières années), la demande de mobilité dans la Capitale du Vietnam a connu une forte augmentation, avec des nuisances importantes liées à l’intensification de la circulation routière et notamment des nuisances économiques (diminution de la productivité et augmentation des couts d’hospitalisation), environnementales (pollution locale) et sanitaires (augmentation des journées d’hospitalisation dues aux maladies respiratoires et aux accidents routiers).

Face au manque structurel d’infrastructures et services pouvant accompagner cette croissance, la ville de Hanoï a adopté en 2007 son premier plan directeur, actualisé en 2016, qui prévoit désormais un réseau de neuf lignes de métro et trois lignes monorail à l’horizon 2050.

Descrição

L’AFD participe au financement de la ligne de métro 3, section « Nhon–Gare de Hanoï », considérée comme ligne-pilote. Longue de 12,5 km (8,5 km en aérien, 4 km en souterrain) avec une mise en service prévue en 2022, la ligne 3 sera prolongée par la suite pour atteindre jusqu’à 48 km. Le financement de l’AFD concerne le tronçon initial de la ligne 3 (les 12,5 km).

Le prêt cible les infrastructures de génie civil (viaduc et dépôt), les infrastructures électro-ferroviaires, et divers consultants (assistance à maîtrise d’ouvrage, contrôle et certification des travaux...). Au lancement du projet, une subvention a appuyé l’organisation institutionnelle d’un réseau intégré des transports urbains.

Le maître d’ouvrage, le service municipal Hanoi Metropolitan Rail Transport Project Board (MRB) a fait appel pour l’ingénierie au groupe français SYSTRA pour la préparation des études techniques, des dossiers d’appel d’offres et de la supervision des travaux.

Impactos

(Par rapport au scénario tendanciel en absence du projet)

  • Économie d'environ 20 000 Teq. CO2 d’émissions de gaz à effet de serre par an.
  • Division par un facteur « deux » des émissions de polluants locaux à l’horizon 2025 et une baisse de 30 % de la consommation énergétique (selon les études financées par le FFEM).
  • Réduction du nombre d’accidents de la circulation (de 3 500 par an, dont 900 mortels, à 2 100, dont 500 mortels).
  • Promotion de la protection des catégories sociales les plus faibles en proposant des options de déplacement à un prix très abordable pour les clients.
  • Soutien de l’économie urbaine : autour des stations du métro se développent des activités commerciales et culturelles.
07/07/2011
Data de início do projeto
30/12/2022
Data de finalização do projeto
Tipo de financiamento
179 000 000
EUR
Montante do financiamento
En cours
status
Hanoi Metropolitan Rail Transport Project Board (MRB)
Comité Populaire de Hanoï
Beneficiários
la Banque asiatique de développement (BAsD)
la Banque européenne d’investissement (BEI)
le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM)
Co-financiadores
  • sur le même thème