• logo linkedin
  • logo email
L'objectif de ce projet est d'appuyer le secteur de l’eau potable et de l’assainissement en améliorant la desserte en eau potable des populations urbaines, et ainsi d'améliorer les conditions de vie des populations d’Abidjan et de préserver l’environnement.
Contexto

Le secteur ivoirien de l’alimentation en eau potable en milieu urbain a longtemps été considéré comme un modèle en Afrique subsaharienne du fait d’un partenariat public-privé efficace. La crise qu’a connue la Côte d’Ivoire pendant dix ans a cependant causé un important retard dans les investissements et la maintenance des infrastructures, entraînant une forte dégradation du service. À Abidjan, l’afflux de populations a accentué les difficultés d’accès au service, avec un déficit de production évalué à 200 000 m3/jour (pour une production actuelle d’environ 400 000 m3/jour). De même, plus de 90 % des villes intérieures manquent d’eau. Fin 2012, le taux d’accès à l’eau potable s’élevait à seulement 63 % en milieu urbain, avec 367 000 abonnés à Abidjan pour 5 millions d’habitants environ, et 340 000 abonnés dans les villes de l’intérieur. L’objectif principal du présent programme est d’améliorer la desserte en eau potable des populations urbaines ivoiriennes, à Abidjan et dans le District des Montagnes. Un second objectif concerne l’amélioration des conditions de vie des populations d’Abidjan et la préservation de l’environnement par des interventions dans l’assainissement.

Descrição

Le financement se décompose en plusieurs volets :

  • Programmes d’urgence en eau potable d’Abidjan et du District des Montagnes

L’objectif est la mise en service de nouveaux forages, le renforcement des capacités de stockage et l’extension des réseaux. Les travaux du District des Montagnes consistent à réhabiliter et renforcer les capacités de production d’eau potable et de stockage, ainsi qu’à réaliser des extensions de réseaux. La réalisation de ces investissements devrait permettre de mettre à disposition des populations abidjanaises 6 000 m3/jour supplémentaires.

  • Champ captant de Songon (ouest d’Abidjan)  

La mise en exploitation du champ captant de Songon, avec 50 000 m3/jour supplémentaires, doit contribuer à combler le déficit de production d’eau potable d’Abidjan. 30 000 branchements sociaux sont prévus pour améliorer l’accès des populations défavorisées à l’eau potable. Le Schéma Directeur d’Assainissement et de Drainage d’Abidjan définira un programme d’investissements à l’horizon 2030 pour l’assainissement et la prévention des inondations dans l’agglomération d’Abidjan. Des travaux d’urgence doivent permettre la remise en service de l’émissaire de Port Bouët afin d’éviter que toutes les eaux usées brutes d’Abidjan ne soient rejetées dans la lagune. Grâce à l’apurement des arriérés de l’État sur l’exploitant Sodeci et une étude sur l’optimisation des consommations de l’État, le programme contribuera à améliorer l’équilibre financier du secteur.

Impactos
  • Continuité et qualité du service urbain d’eau potable.
  • Accès des populations défavorisées à l’eau potable via des branchements sociaux.
  • Programmation des investissements pour l’assainissement et le drainage d’Abidjan.
  • Protection de la lagune d’Abidjan par la remise en service de l’émissaire de Port Bouët.
  • Amélioration de l’équilibre financier du secteur de l’eau urbaine.
22/11/2013
Data de início do projeto
3 ans
Período de financiamento
Abidjan, Côte d'Ivoire
Localização
Tipo de financiamento
112 400 000
EUR
Montante do financiamento
République de Côte d'Ivoire
Beneficiários