• logo linkedin
  • logo email
Le projet mis en œuvre par la Croix Rouge Française, en partenariat avec la Croix Rouge Centrafricaine, l'ONG Triangle Génération Humanitaire et les autorités locales, s'attache à améliorer la prise en charge des cas de malnutrition notamment chez les enfants et femmes enceintes, et à renforcer les capacités productives agricoles des communautés locales.
Contexto

La République centrafricaine (RCA) fait face depuis de nombreuses années à des indicateurs sanitaires et de malnutrition chronique extrêmement dégradés. Avec la récente crise politique, les ruptures d'accès aux soins et l’insécurité alimentaire généralisée sont responsables d’une forte dégradation de la situation nutritionnelle notamment chez les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans.

Plus de 100 000 enfants sont en situation de malnutrition aiguë nécessitant une prise en charge médicale urgente. L’insécurité alimentaire frappe aujourd’hui une large proportion de la population : 1,3 million de personnes et 50 % des populations déplacées sont considérées en situation d’insécurité alimentaire modérée à sévère. Celles-ci se trouvent dans l’obligation de mettre en place des stratégies de survie (réduction du nombre et de la quantité des repas, décapitalisation, etc.), en raison de l'inflation sur les produits de première nécessité et du manque de disponibilité sur les marchés locaux.

L’assistance alimentaire d’urgence délivrée aujourd’hui par les organisations internationales s’avère encore insuffisante et inégalement répartie sur le territoire.

Descrição

Le projet contribuera à la réduction de la morbidité et de la mortalité maternelle et infantile grâce à une approche intégrée (combinant plusieurs moyens d'action) visant à traiter les effets de la malnutrition et en agissant sur ses principales causes, à travers notamment la relance économique et agricole.

Il permettra d'appuyer seize formations sanitaires dans les environs des villes de Bambari (Ouaka) et de Berberati (Mambéré-Kadei) dans la prise en charge des cas de malnutrition aiguë et modérée chez les femmes enceintes et allaitantes et chez les enfants en bas âge (mise en place d'unités thérapeutiques nutritionnelles, formations, dotation en intrant médicaux, organisation de campagne de dépistage, etc.).

Par ailleurs, le projet agira sur la disponibilité et l'accès à l'alimentation, en contribuant à la relance des activités agricoles, à travers des dotations en intrants et semences, un appui aux organisations paysannes, et des actions de formation en matière de culture vivrières, d'élevage, etc.

Impactos

L’amélioration de la santé des populations, au travers la réduction de l’incidence de la malnutrition, contribuera à augmenter les productivités nationales, à améliorer la situation économique et sociale des foyers en assurant la prise en charge gratuite des cas de malnutrition et des principales pathologies des maladies de la mère et de l’enfant.

Le projet aura des effets positifs sur les conditions de vie et la capacité des personnes à assumer leurs responsabilités sociales, familiales et professionnelles. Il aura également un impact positif sur les capacités de résilience des populations par la réduction des effets négatifs induits par la crise.

17/10/2014
Data de início do projeto
17/10/2016
Data de finalização do projeto
2 ans
Período de financiamento
Tipo de financiamento
Achevé
status
Les populations locales bénéficiaires de soins de santé (femmes et enfants) et cultivateurs (y compris les jeunes)
Beneficiários