• logo linkedin
  • logo email
Afin d’accompagner la bonne gestion des eaux partagées du deuxième plus grand bassin du monde, l’AFD a fait le choix de contribuer au renforcement des capacités de la structure internationale dédiée à cette mission.
Contexto

Le bassin versant du fleuve Congo est le premier d’Afrique et le deuxième du monde en superficie et en débit (40 000 mètres cubes par seconde à Kinshasa). L’importance de la ressource en eau sur ce bassin représente des enjeux fondamentaux pour le fonctionnement des écosystèmes et les activités socio-économiques dont ils sont le support, les activités humaines liées à la ressource en eau, le potentiel hydroélectrique exceptionnel de 150 000 mégawatts et le climat. Ces enjeux se manifestent à travers le développement d’énergie verte et la préservation des forêts humides, qui constituent le deuxième puits carbone mondial après l’Amazone.

Conscients de ces enjeux, les chefs d’État du Cameroun, de la République du Congo, de la République centrafricaine et de la République démocratique du Congo ont créé la Commission internationale du bassin Congo-Oubangui-Sangha (Cicos) en 1999. Cette commission a pour but de dynamiser le secteur des transports par voies d’eau intérieures, crucial pour le désenclavement régional, et promouvoir la gestion intégrée des ressources en eau (Gire) du fleuve Congo et de ses affluents. La Cicos, dont le siège est installé à Kinshasa, est une agence de bassin relativement jeune, mais qui a fortement gagné en notoriété ces dernières années. Elle héberge de nombreux projets de différents bailleurs et est relativement bien soutenue par ses États membres. Cependant, la coopération entre les États est encore insuffisante. La Cicos a un rôle prédominant à jouer dans le développement des projets structurants du bassin, mais aussi dans la préservation des écosystèmes menacés par les industries extractives.

Descrição

À la suite d’un appui financé par le ministère des Affaires étrangères (2008-2010), l’AFD contribue au renforcement des capacités de la Cicos sur la question de la Gire via la mise à disposition d’une assistance technique auprès du secrétaire général de cette structure. Cet appui vient compléter et accompagner un projet du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) dont l’objectif est le suivi des ressources en eau du bassin et la mise en place d’un outil de modélisation et d’allocation de ces ressources pour une gestion concertée.

Impactos

-

24/03/2011
Data de início do projeto
31/12/2015
Data de finalização do projeto
3 ans
Período de financiamento
Tipo de financiamento
800 000
EUR
Montante do financiamento
En cours
status
Cicos
Beneficiários
Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM)
Co-financiadores