• logo linkedin
  • logo email
L’AFD a soutenu la création du centre de formation technique et professionnelle de la Société nationale industrielle et minière (SNIM) afin de permettre aux jeunes Mauritaniens de disposer des compétences nécessaires au développement de leur économie.
Contexto

Le secteur industriel et minier est l’un des secteurs majeurs de l’économie mauritanienne : la contribution à la création de valeur ajoutée des ressources minières (fer, cuivre et or notamment) atteint presque 40 % par an et les seules exportations de fer représentent en moyenne 40 % des recettes d’exportation annuelles. Avec un peu plus de 4 000 salariés, la SNIM est le second employeur du pays après l’État et représente une référence au plan national (degré d’exigence lié à son activité, stratégie qualité, etc.).

Caractérisée par une diversité de métiers et d’emplois, mais confrontée au départ à la retraite de toute une classe d’âge de ses agents et à la nécessité de se doter de compétences pour relever les défis technologiques dans un secteur concurrentiel, la SNIM a sollicité l’AFD pour la mise à niveau de son dispositif de formation, tant sur le plan des infrastructures que du contenu des enseignements.

En cohérence avec ces orientations nationales, la SNIM a défini, avec l’appui de son partenaire professionnel français de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), un projet de mise en place d’un dispositif moderne de formation professionnelle initiale et continue afin de répondre à ses propres besoins, mais aussi à ceux des autres entreprises du secteur industriel et minier.

Descrição

Le projet consiste en la réalisation des investissements matériels et immatériels nécessaires au développement des formations initiales et continues. Le dispositif comprend un centre principal de formation initiale et continue d’une capacité de 200 places à Zouerate, sur le site d’exploitation minière de la SNIM, et une unité de formation continue technique individualisée à Nouadhibou.

Le projet s’organise autour d’un programme d’investissements matériels pour les constructions, les aménagements de locaux et les équipements du centre et de l’unité, et des actions d’appui technique à l’ingénierie de mise en œuvre des formations, tant auprès de la direction des ressources humaines de la SNIM que du dispositif de formation lui-même.

Huit filières de formation initiale dans les domaines de l’électricité, de l’automatisme, de la maintenance, de la mécanique, de la chaudronnerie et de la soudure ont été définies pour les besoins en qualification de la SNIM et des entreprises des secteurs industriel et minier à court et moyen termes. Le dispositif fera évoluer l’offre de formation en fonction des orientations de la demande.

Les niveaux de formation visés sont ceux du brevet d’études professionnelles (BEP), du brevet de technicien (BT) et du brevet de technicien supérieur (BTS). Les personnels ainsi qualifiés pourront occuper des postes d’exécution (ouvriers spécialisés), d’encadrement et d’agents de maîtrise (contremaîtres, chefs d’équipe…).

Impactos

Le projet contribue au développement de l’économie mauritanienne et à la redistribution des revenus en renforçant le niveau de qualification des ressources humaines du secteur minier et industriel, porteur de croissance. Le projet a permis de mettre en place, au sein de la SNIM, un dispositif de formation technique et professionnelle initiale et continue, pour répondre aux besoins de qualification des ressources humaines de la SNIM et des autres entreprises du secteur industriel et minier.

20/07/2006
Data de início do projeto
15/01/2012
Data de finalização do projeto
6 ans
Período de financiamento
Zouerate
Localização
Tipo de financiamento
Achevé
status
SNIM
Beneficiários