• logo linkedin
  • logo email
Au Caire, plus grande métropole du continent africain, avec 18 millions d’habitants, l'extension du réseau du métro est une nécessité pour mieux organiser les déplacements, décongestionner et dépolluer l'air. L'AFD soutient la construction de la ligne 3.
Contexto

En raison de la densité de population extrêmement élevée, de la concentration des activités et du trafic le long du Nil, l’amélioration du système de transports collectifs de la capitale est un des facteurs clé de la croissance économique et du développement urbain en Égypte. L’agglomération du Caire (plus de 18 millions d’habitants et plus grande métropole du continent africain) est confrontée à de graves problèmes d’organisation des déplacements urbains, de congestion de la voirie, de forte pollution de l’air, de saturation des espaces de stationnement et par conséquent d’accidents.

En complément de l’aménagement de villes nouvelles en périphérie visant à désaturer le centre-ville (New Cairo, 6-Octobre), la priorité du gouvernement est de développer les transports collectifs de masse, tels que les métros, tramways, et autobus en site propre en offrant des niveaux de confort et de service de très bonne qualité et comparables à ceux de l’automobile

Descrição

Le projet vise à réduire le temps de trajet pour les habitants et à réduire les encombrements de la circulation ainsi que les émissions de gaz carbonique et autres polluants au Caire. La première phase de la ligne 3, de 4,3 km, a été mise en service en février 2012, et la deuxième phase de 7,7 km a été inaugurée en mai 2014. La troisième phase longue de 18 km connectera le centre-ville à la rive Ouest (Gizeh) à travers deux branches : l’une vers Imbaba au Nord, et l’autre vers l’université du Caire au Sud.

La mise en service est prévue pour 2020. Il s’agit d’un métro de grande capacité de type RER, comme les deux premières lignes. Elle prévoit une insertion mixte de la ligne avec des sections en tunnel profond, en viaduc et au sol. Les stations sont construites en tranchée couverte, tandis que les sections courantes sont forées au tunnelier. Une assistance technique comporte, outre la supervision, des prestations de formation et de transfert de savoir-faire à l'autorité de transport.

Impactos
  • Économiques : Le projet présente une forte rentabilité socio-économique (estimée à plus de 17 % pour l’ensemble de la ligne 3), due principalement aux gains de temps. 2,7 M passagers/jour prévus en 2022 sur la ligne, date supposée de la mise en service complète. Valorisation des gains de temps des usagers et réduction des coûts de roulage des véhicules (voitures particulières, taxis, bus).
  • Environnementaux : Réduction des émissions de CO2 de 9,3 Mt en cumulé en période d’exploitation (2019-2053), soit 273 500 t/an.
  • Sociaux : Création de 12 000 emplois pendant la période de construction. En période d’exploitation le projet aura des effets positifs en termes d’accroissement de l’accessibilité des citadins aux emplois et aux services (modicité des niveaux tarifaires pour le métro).
01/01/2010
Data de início do projeto
30/12/2023
Data de finalização do projeto
20 ans
Período de financiamento
Tipo de financiamento
44 000 000
EUR
Montante do financiamento
En cours
status
Population du Caire
National Authority for Tunnels (NAT)
Beneficiários
  • sur le même thème