• logo linkedin
  • logo email
En appuyant l'initiative d'une entreprise sociale malgache, l'AFD souhaite réduire la malnutrition des plus petits à travers tout le pays.
Contexto

À Madagascar, qui est parmi les plus mal classés des pays du monde pour son secteur de la santé, la part du budget de l’État alloué à la santé est d’environ 8 %, et les dépenses par habitant sont de 20 $ quand l’OMS en recommande 34. La situation nutritionnelle des enfants à Madagascar est très précaire et structurellement fragile : 53 % des enfants de moins de 5 ans présentent un retard de croissance, 42 % des enfants souffrent d’insuffisance pondérale, 13 % souffrent de malnutrition aiguë, 50 % souffrent d’anémie et 42 % des enfants de moins de 6 ans présentent des signes de carence en vitamine A.

Ces vingt dernières années, le marché des aliments pour enfants a été dominé par Socolait, Nestlé et Danone, acteurs ciblant les familles aisées et délaissant les familles aux moyens limités. Il est essentiel de proposer durablement un produit accessible pour la majorité de la population afin de lutter contre la malnutrition infantile à Madagascar.

Descrição

Dans ce contexte de situation nutritionnelle précaire des enfants à Madagascar est né le projet Nutrimad, porté par le Gret, ONG française. Cette initiative consiste en la mise en place de centres de conseils et d’éducation nutritionnelle et de fourniture d’aliments adaptés pour les bébés à un prix abordable pour les couches les plus défavorisées. Cet aliment, la Koba Aina, est distribué dans les hotelin-jazakely, ou restaurants pour bébés. L’objectif du soutien de l’AFD est de permettre à la société Nutri’zaza, une entreprise sociale créée à la suite du projet Nutrimad, de continuer à développer le réseau de restaurants pour bébés à travers Madagascar et d’étoffer ce réseau en commercialisant la Koba Aina dans les épiceries du pays et auprès des associations et ONG.

Pour cela, le projet comporte deux volets :

  • Permettre à l’entreprise d’atteindre son équilibre budgétaire au cours des premières années d’existence.
  • Renfoncer les capacités de l’entreprise à travers le financement d’une assistance technique.
Impactos

Depuis le soutien de l’AFD en 2013, les résultats obtenus par l’entreprise Nutri’zaza sont encourageants.

Ainsi, jusqu’à fin 2016 :

  • 13 hotelin-jazakely ont été construits à Antananarivo, soit 22 % des objectifs en construction fixés. Ce qui porte le total à 36 desservant 86 quartiers.
  • 4 684 142 636 MGA de chiffre d’affaire, soit 108 % des objectifs préalablement fixés dans le Business Plan sur les 4 années, avec une progression de 62 % entre 2015 et 2016.
  • 86 animatrices fidélisées. 
  • Plus de 8 000 enfants touchés chaque jour.
  • Un réseau commercial qui s’étend sur 34 villes et 17 régions.

Fin 2015, cette initiative a reçu le Prix « Entrepreneuriat social dans les pays en voie de développement » dans le cadre des Grands Prix de la Finance Solidaire organisés par le journal Le Monde et l’association Finansol.

02/04/2014
Data de início do projeto
30/09/2018
Data de finalização do projeto
4 ans
Período de financiamento
Tipo de financiamento
900 000
EUR
Montante do financiamento
En cours
status
Populations défavorisées
Beneficiários
APEM
I&P Développement
SIDI
TAF
GRET
Co-financiadores