• logo linkedin
  • logo email
L'évaluation du cadre d'intervention sectoriel sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne 2013-2016 visait à apprécier la stratégie et le portefeuille de l'AFD dans ce secteur et à en tirer des leçons pour l'élaboration du futur cadre d'intervention sécurité alimentaire.
Contexto

Les Cadres d’Intervention Sectoriels (CIS) de l’AFD sont des documents de référence qui décrivent la manière dont l’AFD décline ses interventions dans un secteur et qui traduisent opérationnellement les orientations politiques et stratégiques définies par les tutelles de l’Agence. Le CIS sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne 2013-2016 était structuré en trois axes : Au niveau économique et social : impulser une croissance soutenue, rapide, inclusive et durable de toutes les filières agricoles et des économies rurales ; Au niveau écologique : conserver un capital naturel à la fois divers et fragile, du champ (par les pratiques agricoles) au territoire (par la gouvernance locale et l’aménagement du territoire) ; Au niveau politique : faire participer tous les acteurs, communautés rurales, collectivités locales, agriculteurs et entrepreneurs à la définition et à la mise en œuvre d’innovations institutionnelles favorables à des investissements durables et au partage de leurs bénéfices.
 

Consultez le CIS "Sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne 2013-2016".

Objectifs

Cette évaluation du CIS sécurité alimentaire visait à interroger : la pertinence d'une sélection d’objectifs du CIS Sécurité alimentaire en Afrique sub-saharienne ; l’atteinte de ces objectifs ; l’utilité du CIS à travers sa capacité d’influence (stratégie et résultats de développement de l’AFD, choix des instruments financiers des interventions, influence auprès des partenaires de l’AFD, communication) ; la qualité des indicateurs et des dispositifs de suivi de la mise en œuvre des projets pour apprécier les résultats de développement des interventions conduites dans le cadre du CIS. Les résultats de cette évaluation devait alimenter la préparation du CIS suivant. Cette évaluation a été réalisé par le bureau d'étude ADE.

Méthode
Résultats

Le CIS sécurité alimentaire (CIS SA) a répondu de façon pertinente aux enjeux de sécurité alimentaire. Il identifie bien les domaines dans lesquels l’AFD présente des avantages comparatifs. Le CIS est utilisé au niveau du siège de l’AFD, mais faiblement au niveau des agences. Il est reconnu comme offrant une approche intégrée de la sécurité alimentaire, et est principalement utilisé en amont des interventions par les agents AFD. Le CIS SA n’est pas utilisé comme un outil de gestion, suivi et évaluation des interventions. Le CIS apparaît globalement efficace, car les principaux résultats attendus de ce cadre sont atteints (montants des engagements financiers, répartitions géographique de ces engagements, des outils financiers mobilisés, etc). Cependant, les résultats sont décevant concernant l'objectif de prévention et de prise en charge de la malnutrition qui ne s'est que peu traduit en intervention concrètes. La mission d’évaluation n’a pas été en mesure de mettre en évidence l’impact du CIS SA sur les résultats de développement (notamment du fait du faible nombre d'évaluations de projet disponibles) et en termes d’influence sur les autres parties prenantes françaises et externes. Enfin, l'évaluation relève que le CIS SA n’offre pas un dispositif de suivi pertinent permettant d’apprécier les résultats des interventions mises en œuvre dans le cadre du CIS.

Enseignements

Les évaluateurs proposent de définir explicitement le ou les objectifs des cadres d'intervention ainsi que les modalités de mise en œuvre et de suivi. Ils proposent trois options pour le futur cadre d’intervention de l’AFD dans le domaine de la sécurité alimentaire, qui, dans tous les cas, devra être « dégéographisé »: Option 1. Un CIS Sécurité Alimentaire et nutrition Option 2. Un CIS « Agriculture et développement rural » et un CIT « Sécurité Alimentaire et Nutrition  » Option 3. Un CIS « ODD2 Eradiquer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable » Enfin, ils recommandent de clarifier le périmètre d’inclusion des projets et la démarche de comptabilisation des projets de sécurité alimentaire ; de mettre en place un cadre de suivi-évaluation cohérent avec des indicateurs de réalisations, de résultats et d’impact définis sur base d’une logique d’action ; d’établir une programmation d’évaluations portant spécifiquement sur les effets des interventions sur la sécurité alimentaire ; et pour finir d’engager une production de connaissances et des travaux de recherche dans le cadre du prochain CIS pour se donner les moyens de participer aux débats internationaux.


Consultez la synthèse du rapport d'évaluation sur ce projet.

06/10/2015
Data de início do projeto
12/12/2016
Data de finalização do projeto
1 an et 2 mois
Duration of the program
Côte d'Ivoire, Sénégal
Localização
Achevé
status

Contact : Julien Calas chargé d'évaluation (calasj@afd.fr)