• logo linkedin
  • logo email
À Mandalay, deuxième agglomération de Birmanie, la moitié de la population n’est pas desservie en eau potable. L’AFD appuie la municipalité pour connecter un quartier sud de la ville au réseau et renforcer les capacités du personnel chargé de la gestion de l’eau.
Contexto

La Birmanie est considérée aujourd’hui comme le pays le plus pauvre d’Asie du Sud-Est. Depuis son ouverture récente, elle connaît une urbanisation rapide et les besoins en matière d’infrastructures sont immenses. À l’échelle nationale, le milieu urbain est très mal desservi en eau potable. À Mandalay notamment, l’eau est distribuée sans aucun traitement et seulement quelques heures par jour. Les infrastructures hydrauliques sont vétustes et les pertes liées aux fuites sur le réseau avoisinent les 60 %.

De plus il n’y a quasiment pas d’assainissement collectif et la moitié des habitants ne sont pas raccordés au réseau. Le département municipal de l’eau et ses 400 agents se trouvent donc face à un défi colossal. D’autant plus que le tarif en vigueur permet à peine de couvrir les frais de fonctionnement. Par le biais d’une subvention, l’AFD cherche à aider la municipalité à répondre à la croissance urbaine de la ville de Mandalay en améliorant l’accès à l’eau potable dans le secteur d’Amarapura situé au sud de la ville.

Descrição

Le projet comprend deux composantes :

  • L’appui et le renforcement de capacités du service municipal des eaux via le suivi à l’échelle locale des petits travaux ; la réalisation d’une campagne de sensibilisation à l’hygiène et l’amélioration à l’échelle de la ville des performances d’exploitation. Elle recouvre l’installation de nouveaux équipements de mesure (compteurs, débitmètres, etc.) et d’outils de gestion informatisée. Enfin, un jeune cadre du service municipal sera détaché à Montpellier pour suivre un master « Eau pour tous » à Agro Paris Tech.
  • Des petits travaux de raccordement au sud de l’agglomération (secteur d’Amarapura), permettant à 2 000 foyers (soit 10 000 habitants) d’accéder au service via notamment la pose d’un réseau de distribution en PVC dans cette zone pilote.

Ce projet prépare également un programme de plus grande envergure que l’AFD finance sur prêt en partenariat avec la Banque asiatique de développement.

Impactos

Les effets positifs du projet seront à la fois d’ordre social avec l’amélioration de l’accès à l’eau pour 2 000 foyers et d’ordre institutionnel via le renforcement des capacités de l’opérateur municipal. Les ménages nouvellement connectés au réseau public verront leur pouvoir d’achat augmenter car ils n’auront plus besoin de recourir à des opérateurs d’eau privés pratiquant des prix très élevés. 

La municipalité percevra des recettes plus conséquentes grâce à cette amélioration du point de vue commercial et énergétique. À terme, l’intervention de l’AFD contribuera à l’autonomisation progressive du service de l’eau sur les plans administratif et financier. 

Le projet va être amplifié par un programme de plus grande envergure que la Banque asiatique de développement et l’AFD cofinancent à Mandalay pour développer les services de l’eau et de l’assainissement.
 

01/01/2014
Data de início do projeto
4 ans
Período de financiamento
Tipo de financiamento
2 500 000
EUR
Montante do financiamento
En cours
status
Municipalité de Mandalay
Beneficiários