• logo linkedin
  • logo email
Le projet d’appui aux gouvernements ouverts des pays francophones (PAGOF) d'Afrique favorise la transparence et la co-construction des politiques publiques afin de rendre l’action publique plus réactive, inclusive et responsable. Cela passe notamment par l’implication des citoyens et la mobilisation des nouvelles technologies.
Contexto

Le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et la Tunisie ont récemment exprimé la volonté de rejoindre la communauté de pratique des réformateurs de l’action publique, en adhérant au Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO). Chaque pays a ainsi adopté un Plan d’action national, dans lequel il prend des engagements concrets en faveur de la participation citoyenne, de la modernisation de l’État au service des usagers et de la redevabilité de son action, notamment grâce aux nouvelles technologies et à l’ouverture des données.

C’est dans ce contexte qu’un appui français a été sollicité, via l’AFD, pour soutenir la mise en oeuvre de ces réformes et favoriser le partage d’expériences et d’outils innovants.

Descrição

Le PAGOF vise à renforcer les capacités des pays engagés dans ce processus de réformes de gouvernement ouvert (principalement Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Tunisie) et à favoriser la mise en réseau avec les États souhaitant s’y engager, en adhérant au PGO. Il appuie la mise en oeuvre des Plans d’action nationaux à travers des dispositifs d’assistance technique ciblant à la fois les administrations et la société civile.

Ces appuis ciblent toutes les réformes engagées par ces pays, qui sont autant de leviers de modernisation des politiques publiques :

  • élaboration d’une loi d’accès à l’information, refonte des dispositifs de recrutement dans la fonction publique,
  • création d’un portail numérique gouvernemental pour faciliter les démarches administratives,
  • ouverture des données dans la gouvernance des transports,
  • lutte contre la corruption, etc.

Pour ce faire, le projet déploie une expertise technique locale, régionale ou internationale, et favorise le partage d’expériences entre pairs (ateliers, formations, séminaires, visites d’échanges…). Il alimente par ailleurs le fonds multi-bailleurs mis en place par la Banque mondiale pour catalyser les financements en faveur des initiatives de gouvernement ouvert dans le monde.
Pour la mise en œuvre du PAGOF, l’AFD travaille en étroite collaboration avec Expertise France et l’Agence française de développement médias (CFI).

Impactos

Appuyer la mise en oeuvre des réformes de gouvernement ouvert permet d’engendrer une plus large participation à la vie publique, une responsabilisation accrue des gouvernements et une modernisation des administrations, au service des citoyens. Ils sont ainsi remis au coeur d’une action publique plus légitime et efficace, notamment en bénéficiant du savoir-faire et des expérimentations d’autres gouvernements et communautés citoyennes (partage d’expériences, utilisation des nouvelles technologies).

01/10/2017
Data de início do projeto
3 ans
Período de financiamento
États africains francophones engagés dans un processus d’adhésion au PGO
Localização
Tipo de financiamento
4 500 000
EUR
Montante do financiamento
En cours
status
Burkina Faso
Côte d'Ivoire
Tunisie
Beneficiários