À l’occasion de la Journée internationale des femmes du 8 mars, l’Agence française de développement a souhaité relayer la parole de femmes d’exception du Gabon, via une exposition sublimée par la talentueuse photographe Bunny Claude Massassa. Nous vous invitons à découvrir ici cinq de ces Gabonaises qui militent, chacune dans leur domaine, pour une société plus égalitaire.

Les Gabonaises prennent la parole. L’Agence française de développement (AFD) est à leurs côtés au quotidien depuis de nombreuses années, à travers des projets menés en partenariat avec tous les acteurs engagés du pays. Les progrès déjà accomplis sont nombreux : parité fortement encouragée, levée de certaines discriminations juridiques, stratégie décennale du pays « 2015-2025, Décennie de la femme » ambitieuse.

Mais il faut faire davantage. C’est le message des Gabonaises que nous vous présentons ici ; elles racontent les défis quotidiens qu’elles affrontent sur leur lieu de travail, dans l’univers des nouvelles technologies ou encore à l’école. Elles disent avec force un message simple : il reste du chemin à accomplir pour faire disparaître les discriminations et briser les stéréotypes.

Et ce notamment en Afrique, où l’éducation, la santé maternelle et infantile et l’accès aux droits sont des enjeux essentiels sur la voie de l’égalité entre les femmes et les hommes. L’AFD répond à ces défis avec son objectif stratégique « 100 % lien social », notamment à travers l’inclusion des femmes et la lutte contre les inégalités femmes-hommes.

Ci-contre : Ada Mvono, sage-femme au Gabon : « Il faut vulgariser l’éducation autour de la santé maternelle et infantile » © Bunny Claude Massassa / AFD
 

Télécharger le livret de l'exposition

gabon, genre, ada
Une photographe engagée

Gabn, genre, bunny

L'auteure de ces portraits de femmes au premier rang de la lutte pour l'égalité de genre, Bunny Claude Massassa, est une artiste pluridisciplinaire d’origine gabonaise, née en 1990. Autodidacte, après des stages effectués à l’agence Afrik’image et au quotidien gabonais L'Union, elle devient l’une des premières femmes à évoluer dans la photographie de presse au Gabon. Elle est aussi la première femme à avoir couvert une Coupe d’Afrique des nations de football en 2017.

En 2016, Bunny crée sa propre structure, Bunny Studio. Très engagée, elle travaille bénévolement pour de nombreuses associations en réalisant des campagnes photographiques, en donnant des cours de photographie aux enfants aux côtés de SOS Mwana ou en organisant des levées de fonds pour Educaf.
En 2017, elle présente sa première exposition à Libreville, intitulée Lumière : l’homme Bantu en quête de connaissance.

En 2018, les photographies de Bunny sont présentées lors de la 13e édition de la biennale de Dakar puis en Ouganda. En 2019, Bunny présentera son exposition « Envoûtement » au festival L’Émoi photographique d’Angoulême.

L’action de l'AFD au Gabon
Deuxième puissance économique d’Afrique équatoriale, le Gabon dispose de sérieux atouts : vastes ressources forestières, terres arables et biodiversité exceptionnelle. Mais le pays doit relever le défi des inégalités, développer ses infrastructures et renforcer l’accès de tous à la santé et à l’éducation.

 

Une salariée du Transgabonais qui relie l'ouest à l'est du pays © Sonier Issembé / AFD
Une salariée du Transgabonais qui relie l'ouest à l'est du pays © Sonier Issembé / AFD

 

Depuis plus de 70 ans, l’Agence française de développement appuie le Gabon dans de nombreux secteurs. Une multitude de projets ont été soutenus en sept décennies, dont certains sont emblématiques : barrage de Kinguélé en 1975, extension de l’aéroport de Libreville et construction du port d’Owendo en 1988, route Eboro-Oyem-Mitzix en 1993. Aujourd’hui, les interventions de l’AFD au Gabon se répartissent entre les secteurs de l’éducation, de la santé, des infrastructures de transport ferroviaire, de l’agriculture et de l’environnement, sans oublier le secteur bancaire et le privé. 

Sur la question du genre, notre action s’inscrit pleinement dans la stratégie du groupe AFD qui fait de la promotion de l’égalité femmes-hommes un objectif majeur. Au Gabon, l’AFD a réalisé un diagnostic sur le genre, ainsi qu’une étude spécifique sur les femmes dans le monde rural incluant des recommandations d’actions concrètes permettant de lutter contre les discriminations existantes. Ces recommandations pourraient être mises en œuvre prochainement dans le cadre d’un projet agricole.

Les témoignages recueillis dans le cadre de cette exposition sont tirés des projets que l’AFD mène actuellement au Gabon avec nos partenaires publics (ministère de l’Éducation nationale, ministère de la Santé, Institut gabonais d’appui au développement, Agence nationale des parcs nationaux), privés (SETRAG, BICIG, Rougier Gabon) et de la société civile (AEDH, Femme lève-toi, Acte, 3S, Agir pour le genre). Une approche partenariale indispensable pour construire, ensemble, un monde en commun.