10 000
jeunes vont participer aux activités de la Junior NBA en partenariat avec l’AFD
À l’est de Casablanca, au bord de l’Atlantique, des baraquements précaires laissent place à une ville nouvelle : Zenata, qui veut ne laisser personne de côté... Pour atteindre cet objectif, le basket a un rôle essentiel à jouer.

À Zenata, les rebonds des ballons se mêlent aux instructions des entraîneurs. Les enfants, âgés de 8 à 12 ans, sont happés par les consignes de Kita Matungulu, le formateur en chef de la NBA.

Le 27 juin, le premier terrain né du partenariat entre l’AFD et la célèbre NBA (National Basketball Association) a vu le jour. Paré des couleurs des Objectifs de développement durable (ODD), ce tout nouvel équipement sportif a vocation à accueillir pendant plusieurs années des milliers de jeunes issus des quartiers alentour au gré des animations pilotées par une association locale. 

Plus de 8 000 ménages vivent actuellement dans les environs, dans des bidonvilles. Le projet de ville nouvelle et d’éco-cité, porté par la Société d’aménagement de Zenata et la Caisse de dépôt et de gestion du Maroc, a été lancé en 2012 avec le soutien de l’AFD. Il est façonné autour du triptyque intégration économique, préservation de l’environnement et inclusion sociale. La réinstallation des actuels habitants dans des logements décents et leur accompagnement est au cœur du projet. 

Le sport, et plus particulièrement le programme Junior NBA développé avec l’AFD, peut jouer ici un rôle de premier plan. Dans la réalisation des individus, leur émancipation, mais également dans l’appropriation de leur nouvel espace de vie.

À Zenata, tous les acteurs de la cité en devenir en sont convaincus : le sport permet de vivre des expériences mobilisatrices et fédératrices, à même de changer fondamentalement le quotidien des jeunes.

 

Maroc, NBA, basket, terrain, enfants