La ville de Shaoyang croule sous les déchets alimentaires issus de la restauration. Ces déchets sont souvent collectés et réutilisés de manière informelle, sans aucun traitement : des pratiques dangereuses pour la santé publique. Le projet améliorera les services publics de collecte, de traitement et de valorisation énergétique de ces déchets à travers la mise en place d’un système de cogénération (chaleur et électricité).
Contexte

L’enrichissement de la population chinoise et le développement d’une importante classe moyenne ont entraîné une croissance rapide du secteur de la restauration. Les déchets alimentaires de restauration, collectés le plus souvent de manière informelle, servent principalement à l’alimentation du cheptel porcin, une pratique pourtant interdite pour des raisons de santé publique. Par ailleurs, les huiles usées de cuisine sont fréquemment collectées de manière informelle pour être retraitées, filtrées puis revendues à des restaurants : une pratique également interdite. Ces pratiques illégales et nocives sont courantes dans la ville de Shaoyang, deuxième agglomération de la province du Hunan avec environ 8 millions habitants. Pour y remédier, le projet établira un système de gestion et de valorisation énergétique de la filière des déchets alimentaires de restauration.

Descriptif

Le projet mettra en place un système de collecte, de suivi informatique et de transfert des déchets alimentaires de restauration, des arrondissements et comtés concernés par le projet jusqu’au site de traitement. Une usine de traitement des déchets de restauration sera construite, elle utilisera le procédé de digestion anaérobie. La mise en place de cette première usine de traitement permettra d’en réaliser un traitement séparé, tout en valorisant les sous-produits issus du procédé de traitement : vente de l’électricité produite et des matières grasses récupérées pour produire du biodiesel. Il prévoit ensuite la valorisation énergétique (cogénération d’électricité et de chaleur) du biogaz issu de ce traitement et de celui récupéré sur un site d’enfouissement adjacent, à travers l’installation puis l’exploitation d’un système de captage.

Impacts

Amélioration de la qualité des services urbains de la ville de Shaoyang ; Valorisation économique des sous-produits issus du traitement des déchets ; Réduction des risques sanitaires liés à la collecte et à l’utilisation informelle des déchets alimentaires ; Réduction des émissions de gaz à effet de serre de 70 000 TCO2/an grâce à la valorisation énergétique des déchets traités dans l’usine et au biogaz récupéré.

19/05/2017
Date de début du projet
20 ans
Durée du financement
Shaoyang
Localisation
Outils de financement
Shaoyang Environmental Sanitation Infrastructure Construction Co. Ltd (SESIC)
Bénéficiaires