• logo linkedin
  • logo email
L’AFD appuie la professionnalisation des jeunes et des entreprises de la filière transport-logistique-portuaire.
Contexte

Situé sur la deuxième route maritime la plus fréquentée du monde, le port de Djibouti représente à lui seul le quart de l’économie du pays.
Depuis 2000, le gouvernement a cherché à favoriser l’interconnexion des transports en Afrique de l’Est et le développement d’un cadre de régulation des professions issues de la filière transport-logistique-portuaire:
Constituée d’environ  200 entreprises, cette filière génère aujourd’hui environ 15 000 emplois directs et indirects (soit 10 % de la population active occupée). Le gouvernement a pour priorité d’intégrer les jeunes (60% des moins de 30 ans sont au chômage) en les formant selon les standards du secteur, important dans le pays.
La France partage notamment son expertise concernant l’articulation public-privé.

Descriptif

Le projet se divise en trois facettes:

  • La construction d’un centre de ressources et de compétences, assurant la promotion des métiers de la filière, des formations continues et qualifiantes ainsi qu’un appui-conseil.
  • La formation et la professionnalisation des acteurs de la filière (mobilisation d’une assistance technique portant sur la formation des personnels du centre, sur la formation des associations professionnelles et l’appui à la CCD pour la gestion du projet ainsi que l’animation d’un comité regroupant l’ensemble des acteurs de la filière).
  • La gestion du projet (suivi-évaluation, audits, communication).
Impacts

A l’issue de ce projet, sont attendus:

  • Un centre de ressources et de compétences de la filière transport-logistique-portuaire opérationnel.
  • Des acteurs de la filière formés: les associations professionnelles seront renforcées, des instances de dialogue public-privé seront opérationnelles, des jeunes formés et insérés, des salariés et des chefs d’entreprises auront reçu une formation continue. On estime que 4800 jeunes et professionnels seront formés au cours du projet.
  • Une capacité de coordination et de planification de la CCD renforcée.
04/06/2017
project start date
04/06/2021
project end date
4 ans
Duration of funding
11 400 000
EUR
amount of the program
En cours
status
République de Djibouti
Chambre de commerce de Djibouti (CCD)
beneficiaries

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.