• logo linkedin
  • logo email
Le projet contribuer à la création d’un environnement économique plus inclusif et autonomisant en Égypte par la promotion active de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes
Descriptive

La prise en compte de l'égalité de genre dans le monde du travail peut contribuer de façon significative à la transformation des rapports sociaux de genre et à la pleine réalisation des droits fondamentaux des femmes. Dans cette optique, Plan International, et les partenaires du projet « Pionnières pour l'avenir » proposent un projet modèle pour la région visant à la création d’un environnement économique plus inclusif et autonomisant pour les jeunes femmes en Égypte.

Le projet vise à améliorer l’émancipation économique des jeunes femmes par le renforcement de leurs compétences et l’amélioration de leur accès à des opportunités professionnelles décentes. Il s’agit également, grâce à un travail avec les principales parties prenantes concernées par l'autonomisation des femmes et l'égalité professionnelle, d’impulser un environnement favorable au travail des jeunes femmes en Égypte à travers le renforcement des politiques et des pratiques promouvant l’égalité de genre, en lien avec les pouvoirs publics, les organisations de la société civile et le secteur privé.

ONG

Plan International France « œuvre pour un monde juste qui fasse avancer les droits des enfants et l'égalité des filles », en leur donnant accès à une éducation de qualité, à un travail décent et à leur autonomisation sociale et économique, en travaillant avec les familles, les communautés et les acteurs publics et privés. Depuis 2009, Plan International pilote une méthodologie d'autonomisation économique des jeunes (en anglais : Youth Economic Empowerment, YEE) connue sous le nom « approche YEE » ici adaptée au contexte égyptien. 

Partners

Le projet « Pionnières pour l'avenir » est né du partenariat avec  la Fondation Sawiris pour le développement social, ONU Femmes, Arborus cepd et Nicole Ameline. 

Des liens forts sont établis avec le Conseil National des Femmes en Égypte, la Chambre française de commerce et d’industrie en Égypte, l’Ambassade de France en Égypte.

Deux Associations de Développement Communautaire (ADC) sont également mobilisées : Association El Masry à Louxor et Fondation Al Watan pour le développement couvrant le Caire et Port-Saïd.

Aimed results
  • 1 100 jeunes femmes du Grand Caire et de Port-Saïd ont accès à des opportunités d’emploi grâce à des formations technique et aux compétences de vie, sensibles au genre et orientées vers l’emploi.
  • 400 jeunes femmes à Louxor ont accès à des opportunités entrepreneuriales durables grâce à une formation sensible au genre axée sur les besoins du marché, et à un accès au financement.
  • Les entreprises privées ont de meilleurs capacités pour contribuer à un environnement de travail propice à l’égalité de genre grâce au renforcement de leurs capacités et à l’adoption de bonnes pratiques sensibles au genre.
  • Les pouvoirs publics sont engagés dans la promotion de l’égalité professionnelle grâce à un travail d’influence et de plaidoyer collaboratif mené par les OSC et le secteur privé aux niveaux institutionnel et communautaire. 
Égypte
Location
300 000 Euros
Amount of AFD financing
800 000 Euros
Total amount of the project
Financing tool
July 2019
Date of the project
3 ans
Project duration
En cours
Trạng thái