• logo linkedin
  • logo email
Afin de satisfaire la demande en eau de la capitale cambodgienne jusqu’en 2021, l'AFD soutient la régie des eaux PPWSA dans la réhabilitation de l'usine de potabilisation de Chamcar Mon et l'extension du réseau d'eau potable de Phnom Penh. Grâce à ce projet, la production d'eau potable sera augmentée et permettra de répondre à la demande croissante des populations en veillant à approvisionner les quartiers périphériques défavorisés.
Contexte

Malgré les ressources en eau abondantes du Cambodge, moins de 50 % des habitants en zone urbaine disposaient d'un accès à l’eau potable en 2010. La situation est bien meilleure à Phnom Penh avec un taux de couverture de 85 % des districts centraux. Dans la capitale, c’est un établissement public autonome sous la tutelle du ministère de l’Industrie et de l’Artisanat, la régie des eaux de Phnom Penh PPWSA (Phnom Penh Water Supply Authority), qui est chargé de la production et de la distribution d’eau. Le taux de couverture est d’autant plus remarquable que Phnom Penh connaît une augmentation régulière et soutenue de sa population depuis 15 ans : la capitale concentre désormais 10 % de la population du pays, absorbe l’essentiel de l’exode rural et abrite la majorité des activités industrielles. Dans ce contexte démographique et économique dynamique, PPWSA a mis en œuvre ces dernières années un programme d’investissements soutenu pour répondre à une demande en eau de qualité en constante augmentation.

Descriptif

Après une subvention de 4 millions d'euros en 2003, visant à alimenter des quartiers en périphérie de Phnom Penh, l’AFD a continué à accompagner PPWSA avec trois prêts en 2006, 2008 et 2013 pour la réalisation de ses investissements d’extension du réseau et d’augmentation de la capacité de traitement d’eau potable. Cette dernière s’élève aujourd’hui à 560 000 m³/j, répondant ainsi à la demande jusqu’à fin 2019. Le projet prévoit :

  • L’extension du réseau : les branchements sur le réseau existant seront densifiés et étendus à des quartiers périphériques défavorisés qui ne sont pas encore couverts par le réseau de distribution.
  • La réhabilitation de la station de Chamcar Mon, portant sa capacité de traitement de 14 000 m³/j à 52 000 m³/j.

PPWSA pourra ainsi satisfaire la demande en eau de la capitale jusqu’en 2021. L’AFD poursuit sa coopération privilégiée avec PPWSA qui, grâce à sa gestion exemplaire et à l’appui technique et financier de bailleurs de fonds, affiche des performances techniques et financières remarquables et fait figure de « success story » au Cambodge mais aussi au-delà de ses frontières.

Impacts
  • Économique : 330 000 personnes pourront se connecter au réseau ; réduction de la facture d’eau pour les ménages connectés qui, sans le projet, auraient continué à acheter leur eau à des revendeurs privés à des tarifs trois fois plus élevés que le prix moyen de PPWSA.
  • Social : réseau étendu à des quartiers périphériques défavorisés qui ne sont pas encore couverts par le réseau de distribution.
  • Sanitaire : une meilleure qualité de l'eau avec un effet positif sur la santé des populations et permettant une réduction des dépenses de santé de 25 %.
27/12/2016
project start date
26/12/2036
project end date
20 ans
Duration of funding
30 000 000
EUR
amount of the program
En cours
status
La régie des eaux de Phnom Penh (PPWSA)
beneficiaries