• logo linkedin
  • logo email
Le programme de reconstruction économique et sociale en milieu urbain à Bangui a pour objectif d'améliorer les conditions de vie des populations, principalement dans deux arrondissements de la capitale, le 5e et le 3e, à travers la réhabilitation des infrastructures et espaces publics en travaux à haute intensité de main d'œuvre et avec des activités de cohésion sociale.
Contexte

La ville de Bangui a connu au cours des dernières années des violences importantes liées à l’instabilité politique qui ont entraîné des migrations internes des populations fuyant les exactions commises par les différents groupes armés. Par ailleurs, les quartiers précaires de la capitale souffrent d’un retard en équipement important lié au manque d’interventions des autorités publiques centrafricaines dans ces zones.

Les quartiers de Sara/Yakité, Miskine et KM5 situés dans les 5e et 3e arrondissements ont été choisis par les autorités centrafricaines comme zones d’intervention pilote pour la mise en place du programme de reconstruction économique et sociale en milieu urbain. Ce choix se justifie par leur grande précarité et par l’importance des besoins en services de base.

Descriptif

Le projet s'articule autour de deux grandes phases : une phase d'urgence et une phase structurante. Cette organisation permet d'apporter une première réponse d'urgence aux besoins des populations, tout en préparant la mise en place d'un projet de plus grande ampleur visant à désenclaver et à réhabiliter les quartiers précaires de la ville de Bangui.

Ce projet est mis en œuvre par un groupement d'ONG en charge de la maîtrise d'ouvrage urbaine et sociale. Il s'agit de recruter massivement les personnes des quartiers pour des actions communautaires : nettoyage d’espaces publics, collecte des ordures, réparation de petits équipements et de réseaux publics (bornes fontaines, ouvrage d'assainissement, marchés).Ces activités ont été définies en lien avec les populations locales et s’articulent avec des actions de médiation sociale et d’accompagnement communautaire.

En parallèle sont réalisées des études portant sur des investissements d’aménagement urbain, dont la maîtrise d’ouvrage est assurée par le ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme et déléguée à l’AGETIP-CAF (agence publique d'exécution des travaux). Des actions de réhabilitation de voiries urbaines dans Bangui sont aussi financées et seront également réalisées sous forme de travaux à haute-intensité de main d'œuvre (THIMO).

Impacts
  • Amélioration des conditions de vie dans les quartiers de Miskine de Sara/Yakité et du KM5, où résident près de 50 000 personnes.
  • Création de plus de 5 000 emplois directs dans le cadre des travaux à haute intensité de main d'oeuvre pour contribuer à la relance de l'activité économique et aux échanges sociaux.
  • Amélioration de la salubrité et des conditions d'hygiène dans les quartiers.
31/03/2015
project start date
30/04/2018
project end date
3 ans
Duration of funding
5 000 000
EUR
amount of the program
Les populations de Bangui
beneficiaries