• logo linkedin
  • logo email
Les taux de pollution demeurent élevés en Égypte et sont en partie responsables de la détérioration de la santé publique. Le projet EPAP (Egyptian Pollution Abatement Project) a pour objectif d'appuyer les entreprises égyptiennes dans leurs investissements de dépollution de l’air et de l’eau pour leur mise aux normes environnementales.
Contexte

Le coût annuel de la dégradation de l’environnement représenterait pour l’Égypte en moyenne 5,4 % de son PIB, soit environ 2,2 milliards d’euros. Avec ce ratio qui est environ 2 fois plus élevé que la moyenne des ratios estimés pour les pays industrialisés, l’Égypte se positionne à la plus mauvaise place des pays méditerranéens pour lesquels l’analyse a été menée.

Les différents programmes environnementaux mis en place depuis le début des années 90 ont permis de réduire de façon significative l’impact environnemental de certains secteurs industriels, en particulier les deux premières phases du programme EPAP (EPAP 1 et EPAP 2). EPAP 2 a permis à certaines usine de réduire leurs émissions de 82 % à 99 %. Néanmoins, la pollution demeure toujours importante en Égypte et un nombre significatif d’industries ne respecte pas encore la réglementation environnementale en vigueur, d’où la nécessité de poursuivre ce programme.

Descriptif

La finalité du projet est d’améliorer les conditions de vie de la population égyptienne, de protéger l’environnement en réduisant la pollution industrielle et d’appuyer le développement durable des activités productives. La maîtrise d’ouvrage de ce projet est le ministère de l’Environnement égyptien via EEAA, l’Agence environnementale égyptienne. La National Bank of Egypt (NBE) jouera le rôle de banque APEX en charge de gérer la ligne de crédit.

Ce projet comprend trois parties :

  • Une ligne de crédit bancaire (120 millions d'euros) destinée au financement d’investissements de dépollution industrielle dans tout le pays.
  • Une enveloppe de primes à l’investissement (20 millions d'euros) visant à inciter les porteurs de projet à financer leurs investissements.
  • Un programme d’assistance technique (6 millions d'euros) pour le renforcement des capacités des banques, de EEAA et des bénéficiaires finaux.
Impacts

Ce projet financera, à hauteur de 280 millions d'euros, des activités avec un impact positif et significatif sur l’environnement local :

  • Amélioration de la qualité de l’air et de l’eau. Les résultats obtenus dans le cadre du projet, en matière de réduction de la pollution, sont très encourageants.
  • Amélioration des conditions de vie des habitants et diminution du taux de maladies (maladies respiratoires, rénales, hépatiques, etc.) affectant les populations riveraines.
  • À plus long terme, amélioration du dispositif législatif, réglementaire et de supervision environnementale et création d’un marché du financement de la dépollution industrielle impliquant le secteur bancaire égyptien.
27/03/2007
project start date
31/08/2020
project end date
15 ans
Duration of funding
sectors
Le Caire
location
50 000 000
EUR
amount of the program
En cours
status
République arabe d’Égypte
beneficiaries
la KfW
l’Union européenne.
La Banque européenne d'investissement (BEI)
co-financiers