• logo linkedin
  • logo email
Pays frontalier de la Guinée et de la Sierra Leone où sévit Ebola, la Côte d’Ivoire a élevé son niveau d’alerte et initié des activités de préparation et de réponse à l'épidémie qui pourrait avoir des conséquences dramatiques sur les plans humain, sociétal et économique.
Contexte

Avec 5 800 cas et 2 800 décès en date du 22 septembre 2014, l'épidémie d'Ebola en cours en Afrique de l'Ouest est la plus importante jamais enregistrée depuis l'identification de la maladie en 1976. La Côte d’Ivoire ne compte à ce jour aucun cas déclaré de malade atteint du virus Ebola. Cependant, de par les 610 km de frontière avec le voisin guinéen et les 716 km de frontière avec le voisin libérien le risque de contamination du pays par le virus est très élevé. Dès mars 2014, la Côte d’Ivoire a commencé à se préparer à l’arrivée du virus Ebola sur son territoire. En réponse à l’évolution de la situation dans les pays voisins, le ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida (MSLS) a actualisé son Plan de préparation et de réponse contre la fièvre Ebola (le « Plan ») le 2 septembre 2014.

Descriptif

Le Programme vise à appuyer l’État de Côte d’Ivoire dans sa préparation à la riposte contre la maladie à virus Ebola, à travers des appuis à trois institutions :

  • Appui à la Nouvelle Pharmacie de Santé Publique : acquisition d’Équipements de Protection Individuelle, de médicaments et autres produits de santé nécessaires à la prise en charge, si des cas apparaissent.
  • Appui à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire : renforcement des capacités du laboratoire (achat d'équipements et matériels) acquisition de réactifs de laboratoire pour l’analyse des cas suspect.
  • Appui à l’Institut National d’Hygiène Publique : mise en place du centre de Coordination des Opérations d'Urgence formation du personnel de santé à la surveillance épidémiologique, l’investigation et la prise en charge des cas de maladie à virus Ebola installation et équipement de deux centres d’isolement et de traitement

Le Programme encourage également la mobilisation d’organisations humanitaires internationales pour intervenir auprès des populations dans l’Ouest du pays et à Abidjan, en appui au dispositif régional du ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida (Interventions via ECHO, l'agence humanitaire de l'Union européenne).

Impacts

La planification et la coordination de la lutte contre la maladie à virus Ebola sont améliorées au niveau central, régional et des districts sanitaires. Les risques de transmission de la maladie sont réduits grâce à la sensibilisation de la population et le renforcement du système de surveillance épidémiologique. Les capacités de préparation et de réponse du système national de santé sont renforcées. La Côte d’Ivoire est capable de maitriser rapidement et circonscrire efficacement l’épidémie de maladie à virus Ebola.

30/10/2014
project start date
01/01/2019
project end date
1 an
Duration of funding
Abidjan, Côte d'Ivoire
location
financing tool
9 220 000
EUR
amount of the program
En cours
status
République de Côte d'Ivoire
beneficiaries