• logo linkedin
  • logo email
En décembre 2009, l’AFD a octroyé un appui financier de 8 millions d’euros à l’État togolais pour renforcer son système de santé, visant ainsi à améliorer l’accessibilité aux soins de qualité sur l’ensemble du territoire.
Contexte

L’utilisation effective des services de santé publique togolais  s’est considérablement réduite au cours des dernières années en raison de la dégradation continue des infrastructures et équipements, de la pénurie des consommables, de l’insuffisance des personnels de santé et du coût élevé des prestations et médicaments. Au Togo comme dans la plupart des pays en développement, le déficit de capacités en ressources humaines notamment est un des principaux goulots d’étranglement au développement sanitaire. La mauvaise gestion des médicaments constitue un autre obstacle majeur à l’amélioration de la situation sanitaire du pays : les ruptures d’approvisionnement en médicaments essentiels sont fréquentes, les fonctions de régulation, de contrôle et de promotion des médicaments sont défaillantes, ne permettant pas de lutter contre l’entrée sur le territoire et la commercialisation de médicaments de qualité insuffisante et contre les contrefaçons, impossibles à détecter en l’absence de fonctions d’inspection et de contrôle de qualité fonctionnelles.

Descriptif

Le projet vise à améliorer la qualité, la disponibilité et la gestion des ressources humaines et des médicaments essentiels pour permettre un fonctionnement efficace du système de santé et une amélioration des soins. Il s’articule autour de trois composantes :

  1. Renforcement des capacités de gestion des ressources humaines aux niveaux central et régional du Ministère de la Santé : appui à la DRH, organisation de la formation continue du personnel de santé, construction et réhabilitation de plusieurs écoles de formation sur l’ensemble du territoire.
  2. Appui au secteur pharmaceutique résultant notamment en la mise à jour de la Politique Pharmaceutique Nationale, le renforcement des fonctions de régulation et de réglementation et de la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et Génériques (CAMEG).
  3. Appui à la réorganisation du Ministère de la Santé via son accompagnement par une expertise internationale, permettant la mise en place d’outils conjoints entre différentes directions, de formations sur mesure et l’adoption de nouvelles pratiques.
     
Impacts

L’impact majeur du projet a été le développement de capacités institutionnelles et organisationnelles du Ministère de la Santé et de ses services déconcentrés pour permettre une réduction durable de la mortalité au Togo.

18/06/2010
project start date
31/12/2015
project end date
5 ans
Duration of funding
financing tool
8 000 000
EUR
amount of the program
Achevé
status
Ministère de la Santé et de la Protection Sociale
Centrale d'achat des médicaments essentiels et génériques (CAMEG)
beneficiaries