• logo linkedin
  • logo email
La Commission fédérale d’électricité (CFE) mexicaine, avec l’appui de l’AFD, a défini un important programme de modernisation de centrales électriques permettant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).
Contexte

Le secteur énergétique est un axe stratégique pour l’accompagnement de la croissance économique et démographique du Mexique comme pour la lutte contre le changement climatique. Ce secteur doit s’adapter à un contexte nouveau : épuisement prévisible des réserves mexicaines d’hydrocarbures et prise en compte des impacts environnementaux de la production d’électricité, notamment en termes d’émissions de GES.

CFE est l’entreprise publique responsable de l’essentiel de la production de l’électricité, de sa transmission et de sa distribution au niveau fédéral. Elle fournit de l’électricité à 98 % de la population mexicaine. L’infrastructure de production d’électricité comprend actuellement 187 centrales, totalisant une puissance installée de près de 60 gigawatts (soit la moitié de la capacité en France et l’équivalent du parc nucléaire français), dont 23 % par les producteurs indépendants d’électricité (PIE), à capitaux privés.

Actuellement, 75 % de la capacité installée repose sur des sources d’énergie fossile. CFE a pour objectif de diminuer l’« intensité carbone » de son système de production d’électricité tout en répondant à l’augmentation de la demande. Pour ce faire, CFE a défini un important programme de modernisation de son parc de centrales que l’AFD appuie.

Descriptif

Le prêt de l’AFD a permis à CFE de financer deux projets phares :

  • La conversion de turbines au fioul lourd en cycles combinés gaz dans la centrale de Manzanillo qui est, avec ses 3 gigawatts de capacité, la plus grande unité de production du pays.
  • La modernisation de la centrale à cycle combiné gaz d’El Sauz afin d’améliorer son efficacité énergétique et de réduire ses émissions de GES (protoxyde d’azote).

Ce financement est complété par un dialogue stratégique entre les acteurs français et mexicains du secteur de l’électricité. Une première phase de ce dialogue (séminaire de janvier 2013 à Paris) a porté sur la gestion « intelligente » des réseaux (réduction des pertes, petite production décentralisée, nouveaux usages, effacement de la demande industrielle, dispatching des énergies renouvelables, etc.). Ce dialogue se poursuit aujourd’hui à propos des enjeux liés à l’ambitieuse réforme énergétique en cours au Mexique.

Impacts

Ces projets contribuent à l’atteinte des objectifs du gouvernement mexicain en la matière, inscrits à la fois dans sa stratégie de lutte contre le changement climatique et sa stratégie nationale pour le secteur de l’énergie, qui tend vers la diversification du mix de production électrique par :

  • L’appui à la politique énergétique du gouvernement mexicain. 
  • La contribution au financement des investissements vertueux. 
  • Le soutien à la lutte contre le changement climatique.
04/10/2012
project start date
20 ans
Duration of funding
sectors
Manzanillo et El Sauz
location
financing tool
250 000 000
EUR
amount of the program
Achevé
status
CFE
beneficiaries
l’AFD
co-financiers