• logo linkedin
  • logo email
L’AFD soutient l’aménagement et la gestion du parc national des Quirimbas, créé en 2002 à l’initiative des habitants. Ce projet pilote concilie développement économique et protection de la biodiversité des îles.
Contexte

La province de Cabo Delgado, où se trouve la région des Quirimbas, est confrontée à de nombreux conflits causés par l’utilisation des ressources naturelles. Les pêcheurs locaux doivent faire face à la concurrence, dans un contexte où les ressources en poissons diminuent et où les champs des agriculteurs subissent les dégâts causés par les éléphants.

Face à ces difficultés, les 55 000 habitants de la région se sont mobilisés pour élaborer un cadre de développement protégé. Grâce à l’appui d’ONG locales et du World Wildlife Fund (WWF), ils ont obtenu en 2002 que la région des Quirimbas devienne un parc national. Le programme de mise en place et de développement du parc bénéficie du soutien financier de l’AFD et du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM).

Descriptif

Opération pilote au Mozambique, ce programme a pour but de concilier la protection de la biodiversité avec le développement économique. Le parc des Quirimbas couvre 7 500 kilomètres carrés, dont 20 % d’espaces marins, et comprend une quinzaine d’îles. Il abrite une grande biodiversité : de nombreuses plantes endémiques, une faune terrestre remarquable (éléphants, léopards, lions) et un riche écosystème marin (tortues luth, coraux, dugongs, dauphins, requins et oiseaux).

L’AFD finance principalement les infrastructures et l’équipement du parc (construction de bâtiments, achat de véhicules, etc.) ainsi que la mise en place d’un développement touristique.

Impacts

Les dix ans de fonctionnement du parc ont permis une augmentation du nombre d’espèces présentes, tandis que la situation économique des habitants s’améliore, en partie grâce au tourisme. Les activités de cogestion de la pêche associées à la mise en place – en concertation avec les pêcheurs locaux – de zones marines protégées se sont traduites par une augmentation des prises de pêche. Les techniques artisanales de protection des champs contre les éléphants rencontrent également du succès. Enfin, le parc national des Quirimbas et l’équipe nationale chargée de sa gestion ont gagné en légitimité et en visibilité.

01/01/2002
project start date
30/09/2017
project end date
sectors
Quirimbas
location
financing tool
3 500 000
EUR
amount of the program
Achevé
status
Ministério da Cultura e Turismo (Mozambique)
beneficiaries
le WWF
le FFEM
co-financiers