• logo linkedin
  • logo email
En 2008, l’AFD a octroyé une subvention de 5,5 millions d’euros à l’Agence djiboutienne de développement social dans le but d’améliorer les conditions de vie des habitants du quartier de Balbala.
Contexte

Djibouti est un pays où les indicateurs sociaux sont parmi les plus bas du monde et compte parmi les pays africains les plus urbanisés : les trois quarts de la population vivent sous le seuil de pauvreté relative et 80 % résident dans les villes, la capitale regroupant les deux tiers des foyers. Balbala est depuis les années 1980 le territoire de croissance privilégié de la ville. Des opérations de lotissement et de viabilisation ont permis l’accueil de nouveaux arrivants issus de l’accroissement naturel de la ville, mais aussi des afflux de réfugiés et de sinistrés, suite aux grands bouleversements régionaux. Balbala regroupe aujourd’hui plus de la moitié de la population de l’agglomération. Les bailleurs de fonds contribuent au financement de programmes accompagnant la structuration des quartiers déshérités de la capitale ou la viabilisation de terrains ainsi que leur lotissement. L’AFD a soutenu les autorités djiboutiennes en finançant un projet de développement communautaire à l’ouest de Balbala, au PK12. Suite au succès de ce programme, l’AFD a décidé de financer un deuxième projet : le Programme de développement urbain intégré de Balbala (PDUI).

Descriptif

Ce projet cible les quartiers 12, 14 et 15 de Balbala et comprend :

  • La construction d’équipements sociaux (centre de développement communautaire, centre de santé, poste de police, atelier de femmes) ; la réalisation de travaux de voirie et de drainage.
  • La mise en place d’un fonds de développement communal permettant le financement de formations professionnelles ou de projets associatifs au bénéfice des habitants des quartiers précités.

Ce concours complète celui de deux autres bailleurs, dans le cadre du Programme pour la réduction de la pauvreté urbaine (Prepud) : la Banque islamique de développement, dans un quartier voisin de Balbala, et la Banque mondiale, dans le quartier 7.

Impacts

Le projet doit contribuer à l’amélioration durable des conditions de vie des 40 000 habitants concernés par le projet. Cette intervention s’inscrit dans le cadre de la politique de lutte contre la pauvreté du gouvernement de Djibouti et se concentre dans trois quartiers déshérités de l’agglomération.

13/03/2008
project start date
31/08/2016
project end date
4 ans
Duration of funding
sectors
Balbala
location
financing tool
5 500 000
EUR
amount of the program
Achevé
status
Agence djiboutienne de développement social
beneficiaries