• logo linkedin
  • logo email
En concevant des instruments publics d’intervention, en mettant en œuvre des opérations novatrices et en améliorant les systèmes d'information sur les marchés agricoles, ce programme devrait sensiblement améliorer la situation alimentaire et nutritionnelle des populations les plus vulnérables de la région.
Contexte

Dans l’espace de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), l’insécurité alimentaire reste un problème structurel majeur : sur 265 millions d’habitants, 40 souffrent de sous-alimentation et de malnutrition chroniques, tandis que chaque année des crises alimentaires affectent des millions de personnes supplémentaires. Ces crises ont mis en lumière la relation très étroite entre les facteurs structurels et conjoncturels, ainsi que l’interdépendance des économies au niveau régional. Enfin, elles ont révélé la gravité des problèmes de malnutrition infantile et les difficultés à en traiter simultanément toutes les causes. La politique régionale agricole de la Cedeao, l’Economic Community of West Africa States Agricultural Policy (Ecowap), a été adoptée en 2005. La mise en œuvre de cette politique repose sur son Plan régional d’investissement agricole (PRIA), adopté en 2010 et orienté vers la modernisation de l’agriculture dans une perspective de souveraineté et de sécurité alimentaire de la région. À l’issue de la Conférence internationale sur le financement de l’Ecowap, les partenaires techniques et financiers présents, dont la France, ont exprimé leur adhésion à ses orientations, principes et modalités d’exécution en signant le Pacte de mise en œuvre de l’Ecowap/Programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique.

Descriptif

L’objectif du Programme d’appui à la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest (Pasanao) est de contribuer à améliorer les capacités des dispositifs nationaux et régionaux pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations ouest-africaines. Trois objectifs spécifiques sont à atteindre : renforcer et accélérer l’évolution des systèmes d’information sur la sécurité alimentaire pour mieux prendre en compte les aspects relatifs aux marchés, aux revenus des ménages et à la nutrition, dans le cadre d’une approche régionale ; appuyer la définition et la mise en œuvre des instruments publics d’intervention des États et de la Cedeao permettant de réduire l’insécurité alimentaire et de répondre aux crises ; mettre en œuvre des opérations novatrices pour améliorer la situation alimentaire et nutritionnelle des populations les plus vulnérables de la région. Le Pasanao est le premier programme mis en œuvre par l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA) basée à Lomé. Il apporte un appui direct à l’élaboration des règles de fonctionnement de l’Agence.

Impacts

Grâce au développement d’instruments de réduction de la volatilité des prix et d’une accessibilité accrue aux produits alimentaires, le programme permettra une amélioration des conditions de vie des ménages, en particulier des plus pauvres, et la dynamisation de la production agricole et des échanges régionaux. À travers les opérations pilotes, des effets économiques et sociaux directs seront enregistrés, notamment par une hausse des revenus des populations concernées et une réduction de leur vulnérabilité.

01/11/2011
project start date
31/12/2015
project end date
48 mois
Duration of funding
Afrique de l'Ouest
location
financing tool
10 400 000
EUR
amount of the program
Cedeao
beneficiaries