• logo linkedin
  • logo email
Afin de promouvoir les investissements privés dans l’efficacité énergétique en Chine, où ils ne représentaient en 2000 que 4 % du secteur énergétique, l’AFD a appuyé les banques chinoises dans l’attribution de crédits pour des projets d’énergies renouvelables.
Contexte
Au milieu des années 2000, les investissements privés dans l’efficacité énergétique en Chine ne représentaient que 4 % du total dans le secteur énergétique, contre 13 % en 1982. Afin de promouvoir ce type d’investissements et le développement de projets d’énergie renouvelable, il a fallu inciter les banques chinoises à financer ce secteur, non seulement en mettant à leur disposition des lignes de crédit ciblées, mais surtout en les aidant à évaluer les projets.
Descriptif

Un partenariat a été engagé avec trois banques chinoises, Huaxia Bank, Shanghai Pudong Development Bank (SPDB) et China Merchants Bank (CMB), sous deux formes :

  • deux lignes de crédit vertes pour le financement de projets « verts », c’est-à-dire permettant le développement des énergies renouvelables ou l’amélioration de l’efficacité énergétique par le financement des investissements des entreprises.
  • une assistance technique spécifique constituée d'un pôle d’experts franco-chinois spécialisé dans les énergies vertes à disposition des banques. Fin 2012, ces deux lignes de crédit ont permis de financer 55 projets énergétiques et d’énergie renouvelable dans 20 provinces chinoises.  
Impacts

Les finalités du projet consistent à :

  • favoriser la diffusion à grande échelle de solutions de financement pour les (éco)entreprises chinoises ou françaises qui investissent dans les énergies propres ou dans l’efficacité énergétique
  • renforcer les capacités dans le secteur bancaire chinois grâce à un programme de sensibilisation aux enjeux liés au climat
  • apporter des conseils adaptés aux entreprises pour les guider dans leurs choix techniques, en mettant en valeur les expertises et expériences françaises dans ce domaine. Au total, les 55 sous-projets financés devraient permettre d’éviter 9 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an. Sur la base des émissions annuelles moyennes d’une voiture française de 2,67 tonnes de CO2 par an, celles évitées correspondent à l’équivalent de 3,37 millions de voitures particulières.
21/12/2006
project start date
15/06/2020
project end date
10 ans
Duration of funding
Chine
location
financing tool
180 000 000
EUR
amount of the program
En cours
status
Huaxia Bank
SPDB
China Merchants Bank
beneficiaries
le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM)
co-financiers