• logo linkedin
  • logo email
L'AFD a financé onze projets d'hydraulique pastorale au Tchad depuis 1993. Cette évaluation visait à capitaliser sur ces vingt années successives d'appui.
Contexte

Le pastoralisme a été longtemps considéré comme archaïque. Des travaux récents montrent que les systèmes pastoraux peuvent tirer parti de l’instabilité caractéristique des écosystèmes arides et valoriser leur considérable potentiel. La performance économique du pastoralisme est mieux étudiée et reconnue. Les politiques prennent conscience des enjeux de la mobilité pour le développement et la sécurité dans les pays sahéliens. L’exemple du Tchad apporte un éclairage intéressant : la profondeur historique et l’ampleur géographique des interventions de l’AFD (vingt années sur plus de 450 000 km2 du territoire tchadien) permettent une analyse approfondie de la relation entre le pastoralisme et le développement dans le contexte sahélien.

Objectifs

Les objectifs étaient triples : évaluer la pertinence et la cohérence de l’ensemble des interventions de l’AFD, apprécier la performance des projets portant appui à l’hydraulique pastorale et proposer des stratégies pour la poursuite du processus.

Méthode

L’analyse des interventions s’est faite à travers une mise en perspective des évolutions des paradigmes intervenues au fil du temps en matière de pastoralisme et en retenant une approche à la fois sociétale, économique et écologique des systèmes pastoraux. Dans le cadre de cet exercice, les acteurs locaux se sont exprimés au Tchad au cours de trois ateliers de « scénario planning ». Cette évaluation a été réalisée par une équipe de chercheurs et de consultants de l'Institut International pour l'Environnement et le Développement (IIED).

Résultats

Les échanges ont confirmé la place centrale des questions liées à l’eau et à la mobilité au sein des préoccupations des acteurs locaux et des pistes ont été identifiées pour améliorer les approches sur ces problématiques. L’évaluation constate que les interventions de l’AFD ont œuvré à la  compréhension et à la sécurisation de la mobilité. Les projets de l’AFD ont joué un rôle décisif en aidant à créer des espaces politiques et institutionnels pour gérer les conflits. La production de connaissances et le renforcement des capacités nationales est également un acquis important de ces interventions. La gratuité de l’eau, principe fondateur de l’approche, a joué un rôle important en limitant les risques d’appropriation et d’exclusion liés au paiement de l’eau et l’usage pastoral prioritaire a été respecté. Néanmoins, la durabilité des ouvrages apparaît comme le maillon faible de l’approche autant en termes de suivi, de maintenance que de gestion.

Enseignements

• Concevoir des projets de troisième génération mettant en interaction quatre types de projets (hydraulique pastorale, intégration des systèmes de production pastoraux dans le développement du Lac Fitri, appuis institutionnels aux acteurs étatiques et non étatiques, projets de recherche action (éducation, santé, services financiers) et intervenant sur une grande échelle d’espace et de temps pour favoriser l’intégration et augmenter la productivité à la fois des systèmes d’agriculture et d’élevage ; • Améliorer la durabilité des infrastructures pastorales : financement, maintenance, organes de gestion, gouvernance ; • Accentuer l’engagement de l’AFD dans l’inflexion des politiques nationales et sous-régionales ; • Optimiser la production et le partage de connaissances en promouvant les innovations en recherche action et en opérationnalisant les acquis des connaissances ; • Inscrire l’ensemble de la démarche de l’AFD en soutien au pastoralisme dans une perspective transfrontalière, en intégrant la question du changement climatique et la sécurité des échanges économiques transfrontaliers.


Consultez la synthèse du rapport d'évaluation sur ce projet.

11/02/2012
Project start date
12/11/2013
Project end date
1 an et 9 mois
Duration of the program
Achevé
status

Contact : Julien Calas, chargé d'évaluation (calasj@afd.fr)