• logo linkedin
  • logo email
L’ONG libanaise arcenciel travaille pour améliorer l’action sociale au profit des populations libanaises et réfugiées dans des municipalités vulnérables. Dans la continuité d’une 1re phase démarrée en 2016, l’AFD a souhaité prolonger son soutien à ce projet pour une 2e phase.
Contexte

Entre 2011 et 2017, la crise syrienne a entraîné l’exil de plus de 5 millions de réfugiés syriens vers les pays voisins : Turquie, Liban, Jordanie et Irak. Cet afflux massif a des répercussions sociales, économiques et politiques majeures, qui tendent à exacerber les tensions et les vulnérabilités existantes dans les pays de la région. En réponse aux impacts de la crise, l’AFD a lancé l’Initiative Minka Moyen-Orient, pour aider ces pays à renforcer leur résilience et à accélérer leur relèvement. Minka Moyen-Orient permet entre autres de financer des projets portés par des ONG, ciblant directement les populations affectées par la crise.  

En 2016, l’AFD a notamment financé trois projets au Liban, en Jordanie et au Kurdistan irakien à la suite d’un appel à projets « Crise et sortie de crise ». L’objectif était de renforcer la résilience sociale des réfugiés et des communautés d’accueil tout en renforçant les capacités des acteurs locaux. Face à la durabilité de la crise, l’AFD a décidé de prolonger les activités de ces trois projets à travers une nouvelle phase de financement, d’un montant total de 5 millions d’euros.

Descriptif

La 2e phase du projet porté par arcenciel se déroule au Liban, dans les régions du Liban-Nord, Beyrouth/Mont-Liban et de la Bekaa. L’objectif est d’améliorer les conditions de vie de 10 000 réfugiés syriens et Libanais vulnérables, à travers un accès aux services de santé, sociaux et de jeunesse et le renforcement des capacités des municipalités.

Le projet permettra les résultats suivants :

  • Le système de protection sociale de proximité sera renforcé au sein de huit municipalités défavorisées, notamment par la formation de 16 travailleurs communautaires et de 8 animateurs jeunesse.
  • Plus de 10 000 réfugiés syriens et Libanais vulnérables auront un meilleur accès aux services sociaux et de santé. Des visites à domicile permettront un meilleur ciblage de leurs besoins et un référencement vers les services adéquats : consultations médicales, hospitalisations, aides techniques, formation professionnelle, aide à l’insertion sur le marché de l’emploi et distribution de kits.
  • 324 jeunes réfugiés syriens et libanais vulnérables participeront à des activités psycho-sociales, éducatives et sportives et certains pourront mobiliser leur municipalité pour monter un projet d’intérêt général au sein de leurs communautés.
Impacts
  • Huit municipalités renforcent leurs capacités à mieux coordonner leurs ressources en matière de prestations sociales, à identifier les populations vulnérables et à garantir un soutien durable aux plus démunis.
  • Les conditions de vie des réfugiés syriens et des libanais vulnérables sont améliorées grâce à un accès renforcé à des services sociaux, de santé et de formation et d’intégration professionnelle de qualité.
  • Les jeunes améliorent leur bien-être psychosocial, gagnent en assurance et renforcent leur intégration sociale : ils se mobilisent pour créer leur propre projet en lien avec leur municipalité.
  • La cohésion sociale entre les communautés sera renforcée grâce à un meilleur accès aux services sociaux essentiels, ainsi qu’à la participation à des activités communes. 
01/01/2018
project start date
24 mois
Duration of funding
Liban-Nord, Bekaa, Bar Elias Beyrouth/Mont Liban
location
financing tool
1 500 000
EUR
amount of the program
arcenciel
beneficiaries