• logo linkedin
  • logo email
Un tiers de la population n’a pas accès à l’eau potable au Nigéria. Un déficit que l’AFD contribue à résorber dans les États fédérés d’Enugu, Ondo et Plateau en soutenant notamment la réforme du secteur de l’eau urbaine et la construction de nouvelles infrastructures.
Contexte

Le Nigeria accuse un retard très important au regard des Objectifs de développement durable (ODD) concernant l’eau et l’assainissement. En 2015, seulement 68 % de la population avait accès à l’eau potable et 29 % bénéficiait de systèmes d’assainissement améliorés.

Dans la continuité du Programme de réforme du secteur de l’eau urbaine mené avec l’appui de la Banque mondiale, le ministère fédéral des Ressources en eau a initié une nouvelle stratégie d’intervention. Celle-ci vise à améliorer les performances de gestion des compagnies des eaux des États ayant fait preuve de volonté et d’engagement à mettre en œuvre les réformes du secteur.

Les défis sont nombreux : faible taux de couverture, coupures d’eau à répétition, infrastructures vieillissantes, faible autonomie opérationnelle et financière des compagnies des eaux, cadre sectoriel inadapté... C’est l’ensemble du secteur qui doit être appuyé si l’on entend améliorer l’accès au service d’eau potable pour les populations.
 

Descriptif

Le Projet d’appui à la réforme du secteur de l’eau urbaine dans les États d’Enugu, Ondo et Plateau vise à :

  • Améliorer l’accès au service d’eau potable dans les capitales de ces États.
  • Améliorer la viabilité financière des compagnies d’eau à travers une augmentation de leurs revenus.
  • Appuyer l’amélioration de la gouvernance du secteur au niveau des États fédérés mais aussi de l’État fédéral. 

Le projet prévoit pour cela :

  • Un renforcement des systèmes d’approvisionnement en eau potable dans les capitales des États.
  • Des mesures d’accompagnement qui bénéficient aux États fédérés, aux compagnies des eaux et au ministère fédéral en charge de l’eau potable en vue notamment d’assurer l’autonomisation des compagnies, l’amélioration de leurs performances techniques et commerciales, et d’accompagner le processus de réforme de l’ensemble du secteur de l’eau urbaine.
Impacts
  • Accès de près de 900 000 personnes à une source d’eau potable améliorée. 
  • Plus de 100 000 connexions domestiques créées et équipées de compteurs individuels. 
  • 370 km de canalisations supplémentaires posées. 
     
01/03/2018
project start date
30/12/2023
project end date
États fédérés d’Enugu, Ondo et Plateau
location
financing tool
158 000 000
USD
amount of the program
En cours
status
États d’Enugu, Ondo et Plateau
beneficiaries