• logo linkedin
  • logo email
À travers une démarche novatrice de renforcement global des capacités, le projet Zingo vise à améliorer durablement la faculté des institutions partenaires à piloter leurs projets de développement financés par des bailleurs internationaux. Initialement baptisé PARC (Programme d’Appui au Renforcement des Capacités), il est devenu Zingo (« réveil » en langue sango), par le choix des partenaires centrafricains de lui donner un nom local, symbole d’appropriation et d’espoir.
Contexte

Depuis 2013, la République centrafricaine (RCA) est fragilisée par une crise politique et sécuritaire dont les conséquences pèsent sur l’ensemble de la population. Alors que la contrainte budgétaire s’accroît, l’administration du pays, désorganisée, pâtissant d’une dégradation de ses conditions de travail et du départ de nombreux cadres, peine à assurer son fonctionnement et ses missions. Elle éprouve également des difficultés à coordonner les appuis et financements extérieurs en faveur du développement, plus nombreux en RCA depuis l’élection d’un nouveau président de la République en 2016.

Il est pourtant essentiel, pour le redressement du pays comme pour l’atteinte des ODD, que les autorités centrafricaines puissent assurer elles-mêmes le pilotage de ces projets.

Descriptif

Le projet Zingo, opéré par Expertise France en partenariat avec le ministère centrafricain de l’Économie, du Plan et de la Coopération Internationale (MEPCI) vise à renforcer les capacités de cinq administrations (MEPCI, Eaux et forêts, Urbanisme, Éducation, ville de Bangui), afin de permettre d’une part une amélioration de leur fonctionnement et d’autre part un suivi plus efficient des projets de développement sur financements extérieurs.

À travers l’élaboration participative de « plans de renforcement de capacités » et l’accompagnement de leur mise en œuvre, par de l’assistance technique, du coaching et des formations (management, pilotage de projets, gestion administrative), Zingo cherche avant tout à nourrir une démarche évolutive et durable « d’apprentissage par l'action ».

Le projet agit sur trois dimensions :

  • l’amélioration des compétences des individus, 
  • le renforcement de la performance interne des organisations,
  • le développement des interactions entre elles.
Impacts

Zingo contribue au renforcement des institutions partenaires, afin qu’elles soient en capacité d’identifier, d’instruire et de suivre les projets de développement sur financements extérieurs qui leur incombent, contribuant ainsi à leur bonne exécution. Cela suppose qu’elles définissent des objectifs politiques partagés, qu’elles établissent clairement les rôles de chaque acteur public, ainsi que leurs relations, et qu’elles s’assurent que chacun dispose des capacités pour atteindre les objectifs fixés.

Cela permettra une meilleure efficience des aides internationales, en adéquation avec les besoins du pays. Novatrice et ambitieuse, déployée dans une RCA en sortie de crise, la démarche s’avère exigeante et doit être inscrite dans le temps pour produire tous ses effets. C’est pourquoi une deuxième phase a été d’emblée envisagée, qui tiendra compte des enseignements de la première.

01/06/2016
project start date
sectors
Bangui
location
financing tool
1 500 000
EUR
amount of the program
En cours
status
État centrafricain
Commune de Bangui
beneficiaries