• logo linkedin
  • logo email
Le Cameroun s'est engagé à maintenir ses dépenses en faveur du développement, notamment pour la santé et l’éducation. Un effort soutenu par l'AFD avec ce projet qui permettra de financer une partie des dépenses de l'État dans ces secteurs prioritaires.

Contexte

Depuis 2015, le Cameroun doit faire face à une double crise sécuritaire et économique. La lutte contre la secte terroriste Boko Haram entraîne une hausse des dépenses publiques alors même que la baisse du prix du pétrole réduit les revenus de l'Etat.

En dépit de ces difficultés, le Cameroun s'est engagé à maintenir ses dépenses en faveur du développement, notamment pour la santé et l’éducation.

Descriptif

Ce projet finance directement une partie des dépenses de l'État dans les secteurs de la santé, de l'éducation et du soutien au secteur privé. En utilisant les procédures et circuits financiers publics, il fait de l'État camerounais l'acteur de sa propre transformation.

Il comporte également un volet de renforcement des capacités et de prime à la performance pour moderniser l'action publique : chaque administration est ainsi responsabilisée pour améliorer la qualité de son service public.

Impacts

Au-delà de l'amélioration de la gestion des finances publiques, le projet a un impact direct sur les services rendus aux citoyens. Il subventionne le programme de chèques santé maternelle du gouvernement camerounais, la construction de nouvelles salles de classe dans les zones d'éducation prioritaires et le renforcement des petites et moyennes entreprises grâce au Bureau de Mise à Niveau.

01/01/2017
project start date
3 ans
Duration of funding
61 600 000
EUR
amount of the program
État camerounais
beneficiaries