• logo linkedin
  • logo email
Après des années de croissance et d’industrialisation, l’économie mexicaine est aujourd’hui fortement émissive, avec une production électrique fossile à 80 %. Conscient des enjeux liés au changement climatique, le Mexique a pris des engagements forts lors de l’Accord de Paris, notamment l’augmentation de la part d’énergies propres dans sa production d’électricité de 21 % (2016) à 35 % (2024).
Contexte

Le Mexique a engagé en 2013 une vaste réforme de transition énergétique visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES), baisser le coût de production de l’électricité et réduire la dépendance aux énergies fossiles dans un contexte de forte augmentation de la demande énergétique à l'horizon 2050. Cette réforme implique une réorganisation du secteur et un fort engagement en faveur des énergies renouvelables. Ces objectifs ont par la suite été réaffirmés de manière ambitieuse durant la COP21 à Paris.
 

Descriptif

À travers deux prêts de politiques publiques, l’AFD appuie le gouvernement mexicain dans la mise en œuvre de sa réforme tant au niveau du cadre réglementaire permettant la libéralisation du secteur électrique qu’au niveau des politiques d’efficacité énergétique ou de promotion des énergies propres comme la géothermie basse et moyenne température. L’AFD organise son dialogue en mettant en relation les fonctionnaires mexicains et leurs homologues français dans le cadre d’un programme de coopération technique diversifié. 

Une action particulièrement appréciée consiste en la mise en place d’un dialogue interministériel entre le Ministère de l’Energie, le Ministère de l’Environnement et le Ministère des Finances sur des scénarios de transition énergétique (ex. : introduction d’une taxe carbone à 100 USD/tCO2) et leurs impacts macroéconomiques pour l’économie mexicaine grâce à un modèle d’équilibre général développé par l’Observatoire Français des Conjonctures Economiques.

Impacts

Ce projet contribue à la tenue des délais ambitieux de mise en œuvre de la réforme énergétique et au respect des engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris à travers le renforcement des capacités institutionnelles du Ministère de l’Énergie et le partage d’expérience avec leurs homologues français.  

01/06/2015
project start date
20 ans
Duration of funding
sectors
Mexique
location
financing tool
181 560 000
EUR
amount of the program
En cours
status
État fédéral des États-Unis du Mexique
beneficiaries
La BID
co-financiers